NORESULT
 

Destinations

Voyages

Budget

Date de départ

Activités

Avantages

Niveaux

Thématiques

Voir les 1429 voyages !

Recherches précédentes :

Niveau
Évaluez votre niveau
 
 
 
 
 
 
 

Sélectionnez un niveau pour évaluer vos capacités, après avoir choisi une activité.

Vous n'avez pas choisi d'activité, voici les descriptions de niveau pour de la randonnée.

Alpinisme niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Alpinisme niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Alpinisme niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Alpinisme niveau 7
Marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Alpinisme niveau 8
Marche très engagée en très haute altitude de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Nécessite impérativement une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Canyoning niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Canyoning niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Canyoning niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Canyoning niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Découverte niveau 1
Marche de moins de 4 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, ou sentier, accessible à toute personne aimant la marche et en bonne forme physique.
Découverte niveau 2
Marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Multiactivités niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Multiactivités niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Multiactivités niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Multiactivités niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Rando-kayak niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Rando-kayak niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Rando-kayak niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Rando-kayak niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Randonnée niveau 2
Marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Randonnée niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Randonnée niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Randonnée niveau 5
Marche de plus 6 heures hors sentier ou en terrain accidenté, avec plus de 1000 mètres de dénivelée positive (et/ou 20 km). Possibilité de passages en altitude.
Randonnée niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Randonnée d'altitude niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Randonnée d'altitude niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Randonnée du vertige niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres. Passages aériens.
Randonnée du vertige niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Passages aériens.
Randonnée du vertige niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages aériens.
Raquette niveau 1
Marche de moins de 4 heures par jour accessible à toute personne aimant la marche et en bonne forme physique.
Raquette niveau 2
(en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur  parcours vallonné.
Raquette niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 600 mètres de dénivelée positive et/ou 15 kilomètres.
Raquette niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Raquette niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude ou sur glacier. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Ski de randonnée niveau 2
4 à 5 heures de ski de randonnée par jour et 400 à 800 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs à l’aise sur piste noire ayant une première expérience du ski hors piste et sachant skier avec un sac à dos léger. Pentes larges, régulières et peu raides.
Ski de randonnée niveau 3
5 à 6 heures de ski de randonnée par jour et 500 à 900 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs toute neige ayant une première expérience du ski de randonnée et sachant skier avec un sac à dos de 6 à 8 kg. La connaissance de la technique de conversion (en montée) est nécessaire. Quelques passages techniques sur des pentes dépassant parfois 30°.
Ski de randonnée niveau 4
6 à 7 heures de ski de randonnée par jour et 800 à 1 200 mètres de dénivelée. Accessible aux très bons skieurs sachant évoluer sur neige difficile avec un sac à dos de 8 à 12 kg et pratiquant régulièrement le ski de randonnée. Quelques passages techniques sur des pentes pouvant aller jusqu’à 35°.
Ski de randonnée niveau 5
6 à 8 heures de ski de randonnée par jour et 1 000 à 1 500 mètres de dénivelée. Accessible aux très bons skieurs sachant évoluer sur neige difficile en altitude et sur glaciers, sur des parcours engagés, avec un sac à dos de 8 à 12 kg. Quelques passages techniques et/ou raides sur des pentes pouvant aller jusqu’à 35°.
Ski de randonnée niveau 6
6 à 8 heures de ski de randonnée par jour et 1 000 à 1 500 mètres de dénivelée, voire 1 800 certains jours. Accessible aux très bons skieurs entraînés sachant évoluer sur neige difficile en altitude et sur glaciers, sur des parcours engagés, avec un sac à dos de 8 à 12 kg et possédant des connaissances de base en alpinisme. Passages techniques et aériens avec portage des skis sur des pentes pouvant aller jusqu'à 40°.
Ski nordique niveau 3
(en moyenne) étapes de 5 heures par jour nécessitant la maîtrise du pas glissé et du pas tournant à la descente. Itinéraires au relief doux, en général damés.
Ski nordique niveau 4
(en moyenne) étape de 6 heures par jour nécessitant une bonne maîtrise technique sur terrain montagneux sans trace académique.
Ski nordique niveau 5
(en moyenne) étape de plus de 6 heures par jour nécessitant une bonne maîtrise technique sur terrain montagneux sans trace académique.
Trail niveau 6
En moyenne, rando-course de 6 heures par jour sur sentier et/ou 1 200 à 1 500 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2000 m) et/ou 20 à 25 kilomètres par jour.
Trail niveau 7
En moyenne, rando-course de 6 à 8 heures par jour sur sentier et/ou 1 500 à 1 800 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2200 m) et/ou 25 à 35 kilomètres par jour.
Trail niveau 8
En moyenne, rando-course de 8 à 10 heures par jour sur sentier et/ou 1 800 à 2 200 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2500 m) et/ou 35 à 45 kilomètres par jour.
Traîneau à chiens niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Traîneau à chiens niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Traîneau à chiens niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Trekking niveau 2
(en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Trekking niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Trekking niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 7
Marche très engagée de plus de 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking-alpinisme niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Trekking-alpinisme niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Trekking-alpinisme niveau 6
: (en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Trekking-alpinisme niveau 7
Marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Vélo niveau 1
25 à 35 kilomètres par jour selon le profil. Dénivelée positive : maximum 500 mètres cumulés sur la journée.
Vélo niveau 2
35 à 50 kilomètres par jour selon le profil. Dénivelée positive : maximum 800 mètres cumulés sur la journée.
Vélo niveau 3
50 à 70 kilomètres par jour selon le profil. Dénivelée positive : maximum 1 200 mètres cumulés sur la journée.
Label
Définissez le type de votre voyage
Nouveau
Confort
Par rapport au standard du pays, hébergement très confortable et transports privés.
Sommet
Sommets prestigieux de 3 000 à 6 000 mètres : un volcan ou un pic glaciaire, des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belles montagnes du globe.
Voyage d'exception
Sites mythiques, régions sauvages et reculées, grandes traversées, treks extraordinaires autour du monde, des voyages uniques où l’aventure est intense.
Expé
Des voyages qui nécessitent un minimum d’expérience des techniques d’alpinisme (cramponnage, descente en rappel, etc.), destinés aux personnes autonomes dans des conditions extrêmes, capables de vivre en petit groupe, loin de toute civilisation. Une expérience forte où l’engagement est réel. 
Photo
Des voyages adaptés à la prise de vue pour des passionnés d’images et d’espaces sauvages, encadrés par des guides ou accompagnateurs photographes.
Bon plan
Des voyages au prix réduit grâce à des prestations simplifiées par rapport au standard Allibert : par exemple, hébergement chez l’habitant, hôtel de catégorie inférieure, transports en commun, équipe logistique ajustée, dîners libres, etc.
Essentiel
Les voyages ou sites incontournables du pays ou de la région.
Autotour
Circuit dont les déplacements sont effectués avec un véhicule conduit par le client
Safari
Date de départ

Sélectionnez une date dans le calendrier

Vous avez atteint le nombre maximal de 4 dates sélectionnées

Durée
Autonomie
Évaluez votre niveau d'autonomie
 
 
 

Vous avez choisi de voyager en liberté.
Sélectionnez un niveau pour évaluer votre degré d'autonomie.

Niveau 1
Lire le balisage (panneaux, marquages au sol) sur un terrain "facile" et dans un environnement francophone.
Niveau 2
Lire le balisage (panneaux, marquages au sol) et s'orienter grâce à une carte et/ou suivre un tracé GPS. Organiser ses journées (horaires, repas, transferts ?) dans un environnement francophone ou international.
Niveau 3
Lire le balisage (panneaux, marquages au sol) et s'orienter grâce à une carte et/ou suivre un tracé GPS dans un environnement international ou milieu isolé. Sur certaines étapes, prendre en compte la spécificité du terrain et la météo pour adapter ses décisions.
Niveau 4
S'orienter grâce à une carte et/ou suivre un tracé GPS dans un environnement peu balisé. Parcours technique : prendre en compte la spécificité du terrain et la météo pour adapter ses décisions.
 
Repères :

sécurité Sahara voyageurs

 Sahara : la position d'Allibert Trekking

12 janvier 2011


Les récents événements survenus dans cette région ont entraîné une focalisation des médias sur les problèmes de sécurité de la zone, ainsi qu’un durcissement des “conseils aux voyageurs” du ministère français des Affaires étrangères et européennes et des différentes chancelleries européennes.

Si le Maroc, la Libye, la Tunisie restent épargnés, le site du Quai d’Orsay indique que, aujourd’hui, aucun endroit du Mali, du Niger ou de la Mauritanie ne peut être considéré comme sûr. Si le principe de précaution peut justifier cette affirmation, elle ne correspond pas aux informations que nous connaissons. Le niveau de protection (distances, géographie, populations, mesures, etc.) face à une menace potentielle varie en effet grandement d’une région à une autre. On peut par exemple affirmer que la sécurité est bonne à Ouarzazate (Maroc) ou Atar (Mauritanie), alors qu’elle est faible ou nulle au nord de Kidal (Nord-Mali), etc.


Algérie : les mesures prises par les autorités algériennes, conjuguées aux obstacles géographiques, rendent très sûres certaines régions du Sud algérien : Assekrem, tassili n’Ajjer, etc. Malgré cela, les autorités françaises ont placé uniformément l’ensemble du Sud algérien en zone rouge (formellement déconseillé). Il est dommage que la médiocre qualité des relations franco-algériennes ne permette pas plus de transparence sur les moyens mis en œuvre par les autorités algériennes pour sécuriser la région.

  • Dans ces conditions de manque de visibilité, bien que l’on ne recense pas d’attaques contre des Occidentaux dans le Sud algérien depuis près de dix ans, nous avons choisi de suspendre provisoirement nos circuits dans cette région pour le reste de l’hiver 2011. Nous espérons pouvoir reprendre dès cet automne nos voyages en Algérie.

Libye : la Libye bénéficie de nombreuses protections contre d’hypothétiques menaces terroristes : géographie, distances, contrôles, armée bien équipée, bonnes relations entre le gouvernement et les Touaregs qui vivent dans le désert. 

  • La sécurité nous semblant assurée, nous maintenons tous nos circuits en Libye. Notons que la Libye est déconseillée aux citoyens suisses à la suite des difficultés de relation entre les deux pays (en cours de normalisation).

Mali : le Nord-Mali (nord du fleuve Niger) est une région pauvre, peu contrôlée par les autorités, où AQMI s’est installé et a tissé des liens avec les tribus touarègues. Les récentes offensives des armées mauritaniennes et maliennes tendent à confiner ces groupes terroristes dans les contrées éloignées des adrars des Ifoghas. Le Quai d’Orsay a émis un avis négatif sur l’ensemble des zones touristiques du Mali, y compris le pays dogon, placé en zone orange. Nous pensons toutefois que le pays dogon est raisonnablement sûr. En effet, cette région bénéficie de plusieurs protections : géographiques, populations hostiles à toute propagande salafiste, forte densité de population, prise de conscience des autorités maliennes, augmentation des contrôles, etc.

  • Le durcissement de l’avis du Quai d’Orsay, la difficulté d’assurer une desserte aérienne, nous conduisent à suspendre nos circuits pour le reste de l’hiver 2011. Nous espérons reprendre dès cet automne nos circuits dans le pays dogon.

Maroc : le Maroc ne pose pas de problème majeur de sécurité. Ce pays ne fait d’ailleurs pas l’objet d’avertissement spécifique de la part des divers “conseils aux voyageurs”.

  • Nous maintenons tous nos circuits au Maroc.

Mauritanie : elle a fait l’objet de multiples tentatives de déstabilisation par les salafistes, avec notamment l’attentat d’Aleg en 2007 et l’enlèvement de ressortissants espagnols l’année dernière. L’avis du Quai d’Orsay est d’ailleurs assez négatif, plaçant le pays en zone orange (déconseillé sauf motif impératif) ou rouge (formellement déconseillé). Cet avis nous semble assez injuste. En effet, si le degré de menace est monté d’un cran, nous revenons de notre mission sécurité en Mauritanie (novembre 2010) avec la conviction que le degré de protection est monté de deux crans depuis deux ans. Les zones de l’Adrar (Atar, Chinguetti), de l’Amatlîch et le banc d’Arguin, en particulier, nous semblent très sûres, pour des raisons géographiques, démographiques, mais aussi parce que les autorités mauritaniennes ont considérablement amélioré depuis deux ans, en coopération avec les pays voisins et la France, le contrôle de leur territoire. D’ailleurs, depuis les enlèvements de l’automne dernier, on ne recense pas d’incident en Mauritanie impliquant des Occidentaux.

  • Dans la région de Atar (oasis de l’Adrar, Amatlîch), la sécurité nous semble assurée. Cependant, compte tenu du durcissement de l’avis du Quai d’Orsay et de la difficulté d’assurer une desserte aérienne, nous suspendons nos circuits pour le reste de l’hiver 2011. Nous espérons reprendre dès cet automne nos circuits en Mauritanie.

Niger : la partie sud-est du pays (parc du W) nous semble raisonnablement sûre. En revanche, le Nord (Agadès et au-delà) reste pour le moment une zone largement incontrôlée ou d’opérations militaires. L’enlèvement et l’assassinat de deux jeunes Français à Niamey, à proximité de la zone “grise” du Mali, nous incitent à la plus grande prudence.

  • En conséquence, nous avons décidé la fermeture, jusqu’à nouvel ordre, de tous nos circuits au Niger.

Tchad : ce pays reste à l’écart de la zone AQMI, notamment du fait de la distance géographique (2000 km avec les zones de repli), de la faible activité touristique et d’une présence militaire importante.

  • Par mesure de précaution, nous suspendons, jusqu’à nouvel ordre, notre circuit au Tchad.

Tunisie : le désert tunisien ne pose pas de problème majeur de sécurité pour les touristes, malgré l’instabilité sociale et la répression policière observées récemment. Ce pays ne fait d’ailleurs pas l’objet d’avertissement spécifique de la part des divers “conseils aux voyageurs”.

  • Nous maintenons tous nos circuits en Tunisie.

Liens avec les différents sites gouvernementaux de conseils aux voyageurs :
France, Belgique, Suisse, Canada, Royaume-Uni, Etats-Unis, Allemagne.

Publié le 03/08/2015 > Voyager au Népal

Publié le 04/05/2015 > Séisme au Népal

Publié le 08/04/2015 > Tunisie : départs suspendus

Publié le 17/12/2014 > Sécurité

Publié le 05/12/2014 > Sécurité au Maghreb et au Moyen-Orient

Publié le 05/10/2014 > Sécurité au Maghreb et au Moyen-Orient

Publié le 05/10/2014 > Sécurité dans les pays en zone rouge-orange

Publié le 05/10/2014 > Grève aérienne 2 août

Publié le 05/10/2014 > Grève des pilotes à Air France

Publié le 29/01/2014 > Flash actu 2014

Publié le 16/12/2013 > Egypte : Allibert Trekking ouvre le Nil et le désert Blanc

Publié le 11/12/2013 > Actualités

Publié le 09/12/2013 > flash actu 2013

Publié le 23/08/2013 > Egypte : départs suspendus

Publié le 13/06/2013 > Turquie : la situation

Publié le 01/02/2013 > Egypte : la situation

Publié le 21/01/2013 > Sécurité : la situation en Afrique du Nord, Sahel, Moyent-Orient…

Publié le 05/04/2012 > Sahara, Sahel : des nouvelles de nos équipes

Publié le 06/02/2012 > Grève dans les aéroports français

Publié le 06/02/2012 > Egypte : la situation

 

Mentions légales & Conditions Générales de Vente © Tous drois réservés Allibert Trekking

 

En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur relatifs à l'acceptation des cookies, vous acceptez leur utilisation pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'information sur la page mentions légales