NORESULT
 

Destinations

Voyages

Budget

Date de départ

Activités

Avantages

Niveaux

Thématiques

Voir les 1429 voyages !

Recherches précédentes :

Niveau
Évaluez votre niveau
 
 
 
 
 
 
 

Sélectionnez un niveau pour évaluer vos capacités, après avoir choisi une activité.

Vous n'avez pas choisi d'activité, voici les descriptions de niveau pour de la randonnée.

Alpinisme niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Alpinisme niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Alpinisme niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Alpinisme niveau 7
Marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Alpinisme niveau 8
Marche très engagée en très haute altitude de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Nécessite impérativement une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Canyoning niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Canyoning niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Canyoning niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Canyoning niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Découverte niveau 1
Marche de moins de 4 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, ou sentier, accessible à toute personne aimant la marche et en bonne forme physique.
Découverte niveau 2
Marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Multiactivités niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Multiactivités niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Multiactivités niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Multiactivités niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Rando-kayak niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Rando-kayak niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Rando-kayak niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Rando-kayak niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Randonnée niveau 2
Marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Randonnée niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Randonnée niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Randonnée niveau 5
Marche de plus 6 heures hors sentier ou en terrain accidenté, avec plus de 1000 mètres de dénivelée positive (et/ou 20 km). Possibilité de passages en altitude.
Randonnée niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Randonnée d'altitude niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Randonnée d'altitude niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Randonnée du vertige niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres. Passages aériens.
Randonnée du vertige niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Passages aériens.
Randonnée du vertige niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages aériens.
Raquette niveau 1
Marche de moins de 4 heures par jour accessible à toute personne aimant la marche et en bonne forme physique.
Raquette niveau 2
(en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur  parcours vallonné.
Raquette niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 600 mètres de dénivelée positive et/ou 15 kilomètres.
Raquette niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Raquette niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude ou sur glacier. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Ski de randonnée niveau 2
4 à 5 heures de ski de randonnée par jour et 400 à 800 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs à l’aise sur piste noire ayant une première expérience du ski hors piste et sachant skier avec un sac à dos léger. Pentes larges, régulières et peu raides.
Ski de randonnée niveau 3
5 à 6 heures de ski de randonnée par jour et 500 à 900 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs toute neige ayant une première expérience du ski de randonnée et sachant skier avec un sac à dos de 6 à 8 kg. La connaissance de la technique de conversion (en montée) est nécessaire. Quelques passages techniques sur des pentes dépassant parfois 30°.
Ski de randonnée niveau 4
6 à 7 heures de ski de randonnée par jour et 800 à 1 200 mètres de dénivelée. Accessible aux très bons skieurs sachant évoluer sur neige difficile avec un sac à dos de 8 à 12 kg et pratiquant régulièrement le ski de randonnée. Quelques passages techniques sur des pentes pouvant aller jusqu’à 35°.
Ski de randonnée niveau 5
6 à 8 heures de ski de randonnée par jour et 1 000 à 1 500 mètres de dénivelée. Accessible aux très bons skieurs sachant évoluer sur neige difficile en altitude et sur glaciers, sur des parcours engagés, avec un sac à dos de 8 à 12 kg. Quelques passages techniques et/ou raides sur des pentes pouvant aller jusqu’à 35°.
Ski de randonnée niveau 6
6 à 8 heures de ski de randonnée par jour et 1 000 à 1 500 mètres de dénivelée, voire 1 800 certains jours. Accessible aux très bons skieurs entraînés sachant évoluer sur neige difficile en altitude et sur glaciers, sur des parcours engagés, avec un sac à dos de 8 à 12 kg et possédant des connaissances de base en alpinisme. Passages techniques et aériens avec portage des skis sur des pentes pouvant aller jusqu'à 40°.
Ski nordique niveau 3
(en moyenne) étapes de 5 heures par jour nécessitant la maîtrise du pas glissé et du pas tournant à la descente. Itinéraires au relief doux, en général damés.
Ski nordique niveau 4
(en moyenne) étape de 6 heures par jour nécessitant une bonne maîtrise technique sur terrain montagneux sans trace académique.
Ski nordique niveau 5
(en moyenne) étape de plus de 6 heures par jour nécessitant une bonne maîtrise technique sur terrain montagneux sans trace académique.
Trail niveau 6
En moyenne, rando-course de 6 heures par jour sur sentier et/ou 1 200 à 1 500 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2000 m) et/ou 20 à 25 kilomètres par jour.
Trail niveau 7
En moyenne, rando-course de 6 à 8 heures par jour sur sentier et/ou 1 500 à 1 800 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2200 m) et/ou 25 à 35 kilomètres par jour.
Trail niveau 8
En moyenne, rando-course de 8 à 10 heures par jour sur sentier et/ou 1 800 à 2 200 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2500 m) et/ou 35 à 45 kilomètres par jour.
Traîneau à chiens niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Traîneau à chiens niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Traîneau à chiens niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Trekking niveau 2
(en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Trekking niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Trekking niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 7
Marche très engagée de plus de 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking-alpinisme niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Trekking-alpinisme niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Trekking-alpinisme niveau 6
: (en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Trekking-alpinisme niveau 7
Marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Vélo niveau 1
25 à 35 kilomètres par jour selon le profil. Dénivelée positive : maximum 500 mètres cumulés sur la journée.
Vélo niveau 2
35 à 50 kilomètres par jour selon le profil. Dénivelée positive : maximum 800 mètres cumulés sur la journée.
Vélo niveau 3
50 à 70 kilomètres par jour selon le profil. Dénivelée positive : maximum 1 200 mètres cumulés sur la journée.
Label
Définissez le type de votre voyage
Nouveau
Confort
Par rapport au standard du pays, hébergement très confortable et transports privés.
Sommet
Sommets prestigieux de 3 000 à 6 000 mètres : un volcan ou un pic glaciaire, des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belles montagnes du globe.
Voyage d'exception
Sites mythiques, régions sauvages et reculées, grandes traversées, treks extraordinaires autour du monde, des voyages uniques où l’aventure est intense.
Expé
Des voyages qui nécessitent un minimum d’expérience des techniques d’alpinisme (cramponnage, descente en rappel, etc.), destinés aux personnes autonomes dans des conditions extrêmes, capables de vivre en petit groupe, loin de toute civilisation. Une expérience forte où l’engagement est réel. 
Photo
Des voyages adaptés à la prise de vue pour des passionnés d’images et d’espaces sauvages, encadrés par des guides ou accompagnateurs photographes.
Bon plan
Des voyages au prix réduit grâce à des prestations simplifiées par rapport au standard Allibert : par exemple, hébergement chez l’habitant, hôtel de catégorie inférieure, transports en commun, équipe logistique ajustée, dîners libres, etc.
Essentiel
Les voyages ou sites incontournables du pays ou de la région.
Autotour
Circuit dont les déplacements sont effectués avec un véhicule conduit par le client
Safari
Date de départ

Sélectionnez une date dans le calendrier

Vous avez atteint le nombre maximal de 4 dates sélectionnées

Durée
Autonomie
Évaluez votre niveau d'autonomie
 
 
 

Vous avez choisi de voyager en liberté.
Sélectionnez un niveau pour évaluer votre degré d'autonomie.

Niveau 1
Lire le balisage (panneaux, marquages au sol) sur un terrain "facile" et dans un environnement francophone.
Niveau 2
Lire le balisage (panneaux, marquages au sol) et s'orienter grâce à une carte et/ou suivre un tracé GPS. Organiser ses journées (horaires, repas, transferts ?) dans un environnement francophone ou international.
Niveau 3
Lire le balisage (panneaux, marquages au sol) et s'orienter grâce à une carte et/ou suivre un tracé GPS dans un environnement international ou milieu isolé. Sur certaines étapes, prendre en compte la spécificité du terrain et la météo pour adapter ses décisions.
Niveau 4
S'orienter grâce à une carte et/ou suivre un tracé GPS dans un environnement peu balisé. Parcours technique : prendre en compte la spécificité du terrain et la météo pour adapter ses décisions.
 
Thématiques
 

COTOPAXI ET CHIMBORAZO 21J T705

chimborazo ascension
Trekking-alpinisme5Liste des niveaux
Niveau 4 : (en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.

Niveau 5 : (en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).

Niveau 6 : (en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.

Niveau 7 : marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.

Sommet

Chimborazo : Quel trekking choisir ?

Durée : 20 jours
Prix à partir de : 3635 €
Un pays d’altitude… Bien au-dessus des nuages du bassin amazonien, l’avenue des Volcans est un haut plateau long et étroit, encadré par deux alignements de cônes volcaniques étincelants. Sur leurs flancs, une population très rurale cultive une mosaïque de champs minuscules. Quand on aime la montagne, comment ne pas se sentir attiré par ces sommets ? Les effets étranges du volcanisme, les altitudes motivantes : plus de 5 000 mètres, plus de 6 000 mètres... Sans oublier ces noms prestigieux : Illiniza (5126 m), Cotopaxi (5897 m), Chimborazo (6310 m). En acclimatation, trois volcans “secs”, le Fuya Fuya (4261 m), l’Imbabura (4630 m) et le Guagua Pichincha (4797 m) réservent des vues imprenables sur les nevados.
Entre deux volcans glaciaires, l’exubérance d’un marché indien exceptionnel, la visite de Quito, l’une des plus belles villes des Amériques… C’est tout cela, l’Equateur !
Les points forts de ce voyage
• L’ascension des deux points culminants du pays.
• L’acclimatation optimale : trekking puis ascensions successives de trois “4000” et d’un “5000” faciles.
• Un programme d’andinisme entièrement “sous un toit” (pas de campements).
• Une large découverte de la partie andine du pays : lacs, villes, marchés pittoresques, etc.
• Un guide pour deux participants au Cotopaxi et au Chimborazo.
• Pratiquement tous les repas inclus dans le prix. 

Points de repère

Trekking & Alpinisme : pour se laisser griser par l'ivresse des sommets.  Ascension de sommet(s) nécessitant la maîtrise des techniques de base de l'alpinisme, en particulier du piolet.
Niveau 5 : (en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).

Les sommets de moins de 5 000 mètres sont secs ; on y accède par des sentiers, puis un terrain herbeux ou pierreux, suivant le cas.
Les sommets de plus de 5 000 mètres sont glaciaires. Pas de difficultés majeures par bonnes conditions, néanmoins, depuis quelques années, elles sont en général beaucoup plus difficiles que par le passé, en particulier sur le Chimborazo : présence fréquente de glace vive sur des pentes, avec des portions atteignant les 40 à 45 degrés, que l’on franchit à la montée et à la descente. Une expérience de la marche avec des crampons est donc requise. La haute altitude, les dénivelées (1 000 à 1 300 m en haute altitude), les conditions météorologiques parfois rudes et l’enchaînement rapide des sommets exigent une excellente condition physique et d’être parfaitement entraîné avant le départ afin d’avoir un maximum de chances de réussite.


Sommets : sommets prestigieux de 3 000 à 6 000 mètres : un volcan ou un pic glaciaire, des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belles montagnes du globe.

Trekking-alpinisme
Durée :20 jours
Portage :Uniquement vos affaires de la journée
Hébergement :Hôtel, refuge
Encadrement :Guide de montagne équatorien francophone
Groupe :De 5 à 12 participants

Au jour le jour

A l’heure où nous rédigeons cette fiche, le volcan Cotopaxi est en activité (depuis août 2015) ; son ascension, de même que l’accès au parc national du Cotopaxi, ont été interdits par les autorités. Il est impossible de prévoir la durée de l’éruption ; nous vous présentons donc ci-dessous deux programmes :
— le programme normal (avec ascension du Cotopaxi), qui sera effectué si l’accès au volcan est à nouveau autorisé ; — le programme de remplacement si l’activité du volcan se poursuit : dans ce programme, l’ascension du Cotopaxi est remplacée par celle du Cayambe (5790 m), troisième sommet du pays et plus haut point du monde situé sur la ligne de l’équateur.

Programme normal (avec ascension du Cotopaxi)
 
J 1/ France…
... Arrivée à Quito en fin de journée, accueil et transfert à l’hôtel. Dîner libre.

J 2/ Quito - Otávalo
Implantée sur un groupe de collines verdoyantes, Quito jouit d’un climat délicieux ; fourmillante d’activité, c’est l’une des plus belles villes d’Amérique du Sud. Ses multiples églises et palais coloniaux témoignent d’un passé très riche. Nous nous dirigeons vers un des multiples belvédères qui offrent une vue magnifique de la ville pour une présentation en hauteur de la capitale. Puis visite complète du centre colonial de Quito, classée au patrimoine de l’humanité par l’Unesco : la cathédrale et le Sacré-Cœur, l’église de la Compagnie, celle de San Francisco et son cloître, autant de chefs-d’œuvre de l’art baroque. De l’or et de l’argent à ne plus savoir qu’en faire... Repas de midi libre en ville. Dans l’après-midi, transfert à Otávalo (2 h 30 de route). Dîner en ville et nuit à l’hôtel.

J 3/ Laguna Cuicocha (3400 m) - Lechero - Otávalo
Court transfert à Cuicocha (30 mn). La laguna Cuicocha se déploie dans le cratère (caldeira) du volcan du même nom qui s’est formé sur les flancs du volcan Cotacachi (4936 m). Les bords du lac, duquel émergent deux îlots, présentent une flore très variée (orchidées, oreilles d’éléphant) et offrent de magnifiques vues sur l’ensemble de la province d’Imbabura. Grâce à un bon sentier, nous en faisons le tour à pied. Inutile d’aller au devant du soroche (c’est ainsi que l’on nomme le mal des montagnes dans les Andes), l’altitude modeste permet un début d’acclimatation en douceur. De la partie la plus haute (3486 m), nous profitons d’une très belle vue sur Otávalo et le volcan Imbabura. Dans l’après-midi, retour à Otávalo, petite balade du Lechero, plante sacrée des indigènes, avec vue à 360 degrés sur la région. Dîner en ville et nuit dans le même hôtel.
4 à 6 h de marche. M : 580 m. D : 660 m.

J 4/  Otávalo - Fuya Fuya - Peguche - Otavalo
Transfert (1 h) aux lagunas Mojanda, où nous attaquons la courte ascension du Fuya Fuya (4263 m). Nous oublierons vite la raideur du sentier grâce aux splendides panoramas que nous offre ce volcan sur les lacs en contrebas, le volcan glaciaire Cayambe juste en face et les autres hauts volcans au loin. Dans l'après-midi, visite de la cascade et du village de Peguche, riche en artisanat. Retour à Otávalo. Dîner en ville et nuit dans le même hôtel.
3 à 4 h de marche. M = D : 560 m.

J 5/ Otávalo - volcan Imbabura (4630 m) - Otávalo
Depuis Otávalo, court transfert (30 mn) au pied du volcan Imbabura, pour commencer l’ascension. Du sommet, vous réfléchirez à cette légende : Mama Cotacachi règne sur l’ouest d’Otávalo, tandis que Taita Imbabura veille sur l’est de la province. Lorsque, au petit matin, le Cotacachi est coiffé de neige, les Indiens disent que Taita Imbabura lui a rendu visite pendant la nuit. De leur rencontre est né un bébé-volcan, urcu (mont) Mojanda, qui s’élève au sud d’Otávalo. Très belle vue sur tous ces volcans et sur Otávalo (la “vallée de l’aube”). Retour à Otávalo. Nuit dans le même hôtel.
7 h de marche. M = D : 1200 m.

J 6/ Otávalo (marché) - Quito
Le samedi, c’est à Otávalo et nulle part ailleurs ! Un des grands moments du voyage. Toute la région est présente à ce rendez-vous hebdomadaire pour faire commerce de tout ce que l’on peut imaginer. Il y a évidemment de nombreux visiteurs, mais le déplacement en vaut la peine. Les habitants ont su conserver un mode de vie ancestral et des traditions originales, avec une très importante production artisanale, de tissage notamment, que les hommes diffusent par colportage dans le pays et le monde entier. Dans l’après-midi, transfert (1 h 30) à Quito. Dîner libre et nuit à l’hôtel.

J 7/ Ascension du Guagua Pichincha (4794 m) - Vallée de Los Chillos
Départ pour le Guagua Pichincha. Ce volcan, qui domine directement Quito, est connu pour ses manifestations qui ont parfois empli le ciel de nuages de cendres et dont le cratère présente en permanence d’indéniables signes d’activité : fumerolles, dépôts de soufre, eau bouillonnante. Après une heure de route et de piste, nous arrivons au départ de notre balade, situé à 3750 mètres d’altitude. De là, nous partons à pied en direction du refuge, puis du cratère (1,5 km de diamètre et 700 m de profondeur), pour atteindre enfin le sommet principal du Pichincha. Possibilité, en fonction du niveau du groupe et de la météo, de descendre en traversant la base du volcan afin de poursuivre l’ascension de son proche voisin, le Padre Encantado (4600 m). Puis descente jusqu’à la dernière hacienda, à 3750 mètres, accessible en bus. Transfert (1 h 30) dans la vallée de los Chillos, proche banlieue de la capitale. Dîner et nuit dans une auberge.
6 à 8 h de marche. M = D : 1000 m.

J 8/ Trekking dans la réserve écologique de l'Antisana
Transfert à l'entrée du parc national de l'Antisana (1 h). Situé sur la partie orientale de l'avenue des volcans des Andes, proche de la forêt Amazonienne et donc particulièrement riche en faune et flore andines, ce volcan glaciaire, 4 ème plus haut d'Equateur, est certainement un des plus beaux du pays. Il présente quelques glaciers dont le dégel donne naissance aux nombreuses rivières et belles lagunes, comme celles de Micacocha et Papallacta. Belle balade à 4000 m d'altitude au pied du volcan avec un œil dans le ciel dans l'espoir d'y voir voler quelques condors. Transfert à Machachi (2 h) Dîner et nuit dans une auberge familiale très confortable avec une vue imprenable sur le volcan Cotopaxi.
3 à 4 h de marche. M = D : 400 m.
 
J 9/ Trekking volcan Corazon aux Illinizas
Depuis notre auberge, nous débutons notre randonnée sur le flanc oriental du volcan Corazon (le « cœur »), situé le long de l'avenue des volcans entre les Pichincha et les Illinizas. Nous le traversons du nord au sud au milieu des champs cultivés de pommes de terre et d'élevage, puis du paramos et de sa superbe flore andine. Dîner et nuit dans une auberge familiale très confortable située au pied des Illinizas.
7 à 8 heures de marche. M : 900 m. D : 800 m.

J 10/ Ascension de l’Illiniza Norte (5116 m)
Départ à l’aube pour un bel objectif : l’ascension de l’Illiniza Norte (5116 m), un sommet rocheux et un belvédère exceptionnel. L’altitude est importante, mais l’acclimatation est effectuée. Dans la cordillère Occidentale, faisant presque face au Cotopaxi, le mont Illiniza — ou plutôt les Illinizas, car il y a deux sommets — est hérissé de sombres pitons de lave (necks). Itinéraire sans difficulté technique particulière par beau temps, même s’il faut “mettre les mains” à quelques endroits. Très belle vue sur le Cotopaxi et sur l’Illiniza Sur, tout proche jumeau du Norte, avec ses petits glaciers suspendus. Pour ceux qui ne souhaitent pas faire le sommet, montée avec le groupe jusqu’au cratère (très belle vue sur les deux Illinizas et sur le volcan actif Cotopaxi), où se trouve un petit refuge, à 4750 mètres. Descente puis transfert (40 mn) de retour à notre auberge. Dîner et nuit.
NB : suivant les conditions (enneigement), la partie finale de l’ascension peut être délicate, voire dangereuse. En fonction des conditions du jour, le guide prendra les décisions qui s’imposent afin d’assurer la sécurité du groupe : faire l’ascension avec tout ou une partie seulement du groupe ou s’arrêter au refuge et ne pas tenter l’ascension.
8 à 9 h de marche. M = D : 1300 m (jusqu’au refuge : 6 h de marche. M = D : 1000 m).

J 11/ Refuge du Cotopaxi (4850 m)
Montée en véhicule sur les flancs de la montagne jusqu’au bout de la piste, à 4600 mètres d’altitude, puis courte (mais assez raide) montée (1 h) jusqu’au refuge José-Ribas (4850 m). Dans l’après-midi, possibilité de faire une petite école de glace. Dîner et nuit au refuge
45 mn à 1 h de marche. M : 300 m.

J 12/ Ascension du Cotopaxi (5897 m) - Chugchilan
Il faut compter 5 à 6 heures de montée pour recevoir la meilleure des récompenses : le spectacle grandiose du cratère que l’on dit être le plus beau du monde, et, en tout cas, le volcan actif le plus élevé de la planète. Retour au refuge puis aux voitures. Transfert à Chugchilan (3 h de route). Dîner et nuit dans une auberge familiale très confortable.
8 à 10 h de marche. M : 1050 m. D : 1350 m.
Note concernant l’ascension du Cotopaxi : le nombre de personnes par cordée et accompagnées d’un guide de montagne est volontairement limité à deux. Ceci permet à chaque participant d’effectuer l’ascension à son rythme et au guide principal de pouvoir éventuellement réorganiser les cordées au cours de l’ascension afin que chacun ait toutes ses chances d’arriver au sommet. L’objectif et l’idéal étant que le groupe arrive ensemble au sommet, mais il est possible que le groupe soit obligé de se séparer, que chaque cordée s’adapte au rythme parfois hétérogène des alpinistes et que prime avant tout la sécurité de tous. 

J 13/ Chugchilan - Quilotoa    
Depuis l’auberge, nous partons découvrir cette magnifique région de la cordillère Occidentale : des paysages andins étonnants et de toute beauté, des pentes de montagnes ornées de petites parcelles de culture, une plaine semi-désertique parsemée de moutons et sillonnée de grands canyons. Certainement un des plus beaux trekkings du pays. Dîner et à nuit dans une auberge (confort sommaire).
5 à 6 h de marche. M : 300 m. D : 800 m.

J 14/ Quilotoa - Riobamba
Matinée plutôt tranquille, bien méritée ! Puis balade autour du bord du cratère de la laguna Quilotoa (3900 m) ou descente au fond du lac Vert. Retour au véhicule et direction sud (3 h 30), destination Riobamba, au pied du grandiose Chimborazo. Dîner et nuit dans une auberge familiale très confortable ou à l’hôtel.

J 15/ Refuge du Chimborazo (5000 m)
Transfert en véhicule (1 h 30) jusqu’à 4800 mètres, altitude à laquelle s’arrête la route ; il reste une petite heure jusqu’au refuge Edward-Whymper. A 5000 mètres, c’est le plus haut refuge (relativement) confortable du monde. Suivant la météo et l’humeur, nous pourrons monter en direction des  aiguilles Whymper (ou aiguilles de Chamonix) pour admirer l’itinéraire du lendemain ou nous reposer aux environs du refuge. Dîner et nuit au refuge.
1 h de marche jusqu’au refuge. M : 200 m.

J 16/ Ascension du Chimborazo (6310 m) - Baños
Départ très tôt (aux environs de minuit). Il faut être en forme pour tenter l’ascension du Chimborazo (1300 m de dénivelée au-dessus de 5000 m). Ce n’est pas si facile, glaciaire pour les deux tiers, mais quel bel objectif que de gravir le point culminant du pays, qui fut aussi la plus haute montagne de la Terre… avant la découverte de l’Himalaya. Descente, puis transfert à Baños (3 h). Dîner en ville et nuit à l’hôtel.
8 à 12 h de marche. M : 1300 m. D : 1500 m.
NB : Les conditions d'ascension du Chimborazo sont de plus en plus difficiles : glace dure sur des pentes à 40°, après un passage très exposé aux chutes de pierres dû au recul du glacier. Une très bonne expérience du cramponnage et d'excellentes conditions physiques sont indispensables à la réussite de cette ascension.  

J 17/ Baños
Ville thermale réputée pour ses piscines d’eau chaude et la proximité du splendide volcan Tungurahua (5016 m), Baños est un petit coin de paradis où l’on a l’impression que le temps s’est arrêté. Située dans une zone subtropicale à 1800 mètres d’altitude, cette charmante petite ville est le lieu idéal pour se détendre. Le matin, randonnée dans les environs au milieu de nombreuses plantations de fruits tropicaux (3 à 4 h de marche). Puis découverte du centre-ville, de sa cathédrale, des ateliers de balsa (bois) et de tagua (ivoire végétal). Nuit à l’hôtel.
En option (payante), de nombreuses activités de plein air sont organisées à Baños, à planifier la veille avec votre guide : canyoning, rafting, tyrolienne, via ferrata, parapente, saut à l’élastique, balade à cheval ou en VTT, massages, Spa, piscines d’eau ferrugineuse à plus de 40 degrés, etc.
3 à 4 h de marche. M : 300 m. D : 200 m.

J 18/ Baños - Quito
Matinée tranquille à flâner à Baños. Retour à Quito dans l’après-midi (4 h de route). Dîner libre et nuit à l’hôtel.

J 19/ Quito…
Vol de retour, en principe dans la matinée.

J 20/… France
 
NB :
— Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante.

— Les J 13 et J 17 peuvent être utilisés pour une deuxième tentative sur le Cotopaxi ou le Chimborazo si les mauvaises conditions météo nous ont repoussés lors du premier essai.

Programme avec ascension du Cayambe (5790 m)

Points forts
• L’ascension du Cayambe, magnifique course glaciaire et plus haut point mondial situé sur la ligne de l’équateur.
• Les deux randonnées en balcon face au Cotopaxi en activité (J 9 et J 10)
• L’acclimatation optimale.

J 1 à J 6/
Pas de changement.

J 7/ Ascension du Guagua Pichincha (4794 m) - Machachi

Départ pour le Guagua Pichincha. Ce volcan, qui domine directement Quito, est connu pour ses manifestations qui ont parfois empli le ciel de nuages de cendres et dont le cratère présente en permanence d’indéniables signes d’activité : fumerolles, dépôts de soufre, eau bouillonnante. Après une heure de route et de piste, nous arrivons au départ de notre balade, situé à 3750 mètres d’altitude. De là, nous partons à pied en direction du refuge, puis du cratère (1,5 km de diamètre et 700 m de profondeur), pour atteindre enfin le sommet principal du Pichincha. Possibilité, en fonction du niveau du groupe et de la météo, de descendre en traversant la base du volcan afin de poursuivre l’ascension de son proche voisin, le Padre Encantado (4600 m). Puis descente jusqu’à la dernière hacienda, à 3750 mètres, accessible en bus, pour un transfert de 2 h 30 vers le sud par la route panaméricaine Dîner et nuit dans une auberge familiale très confortable.
6 à 8 h de marche. M = D : 1000 m. 

J 8/ Trekking du volcan Corazón aux Illinizas
Depuis l’auberge, nous débutons notre randonnée sur le flanc oriental du volcan Corazón (le “cœur”), situé le long de l’avenue des Volcans entre les Pichinchas et les Illinizas. Nous le traversons du nord au sud au milieu des champs cultivés de pommes de terre et d’élevage, puis du páramo et de sa superbe flore andine. Dîner et nuit dans une auberge familiale très confortable située au pied des Illinizas.
7 à 8 h de marche. M : 900 m. D : 800 m.

J 9/ Ascension de l’Illiniza Norte (5116 m)

Départ à l’aube pour un bel objectif : l’ascension de l’Illiniza Norte (5116 m), un sommet rocheux et un belvédère exceptionnel. L’altitude est importante, mais l’acclimatation est effectuée. Dans la cordillère Occidentale, faisant presque face au Cotopaxi, le mont Illiniza — ou plutôt les Illinizas, car il y a deux sommets — est hérissé de sombres pitons de lave (necks). Itinéraire sans difficulté technique particulière par beau temps, même s’il faut “mettre les mains” à quelques endroits. Très belle vue sur le Cotopaxi et sur l’Illiniza Sur, tout proche jumeau du Norte, avec ses petits glaciers suspendus. Pour ceux qui ne souhaitent pas faire le sommet, montée avec le groupe jusqu’au cratère (très belle vue sur les deux Illinizas et sur le Cotopaxi), où se trouve un petit refuge, à 4750 mètres. Retour à l’auberge, dîner et nuit.
8 à 9 h de marche. M = D : 1000 m (jusqu’au refuge : 6 h de marche. M= D : 1000 m).

J 10/ Parc national du volcan Antisana - Vallée
Transfert jusqu’à l’entrée du parc national de l’Antisana (2 h). Situé sur la partie orientale de l’avenue des Volcans des Andes, proche de la forêt amazonienne, et donc particulièrement riche en faune et flore andines, ce volcan glaciaire, quatrième plus haut d’Equateur, est certainement l’un des plus beaux du pays. Il présente quelques glaciers dont le dégel donne naissance aux nombreuses rivières et belles lagunes, comme celles de Micacocha et Papallacta. Belle balade au pied du volcan, et avec un œil vers le ciel, dans l’espoir d’y voir voler quelques condors. Retour à la Vallée (1 h 30). Possibilité d’aller se baigner dans les piscines d’eau thermale. Dîner et nuit dans une auberge.
3 à 4 h de marche. M = D : 400 m.

J 11/ Refuge et glacier du Cayambe (4650 m)

Transfert (1 h 30) jusqu’à la ville de Cayambe, puis 1 h 30 de piste jusqu’à la hacienda Piemonte Alto. Suivant l’état de la piste, nous pourrons monter en véhicule jusqu’au refuge ou le véhicule nous laissera à 30 minutes à pied du refuge Ruales-Oleas-Berge (4650 m), dans le parc national de Cayambe-Coca. Possibilité d’effectuer une petite école de glace sur le glacier. Dîner et nuit au refuge.

J 12/ Ascension du volcan Cayambe (5790 m)

Vers 23 heures (le J 12), petit déjeuner et départ pour l’ascension d’abord sur une partie rocheuse, puis glaciaire. Ascension en principe sans difficulté : pente modérée jusqu’à 30-35 degrés. Nous prenons pied sur le glacier, que nous suivons jusqu’à punta Jarrin, puis nous continuons vers le sommet principal. Juste avant celui-ci, nous devons grimper une partie plus raide et délicate d’une centaine de mètres. Par de bonnes conditions météorologiques, il nous faudra environ 6 heures pour atteindre le sommet. Retour au refuge, puis en véhicule jusqu’à Sigchos (5 h), en passant par Cayambe, Quito et Machachi. Dîner et nuit dans une auberge.
9 à 11 h de marche. M = D : 1100 m.

J 13/ Sigchos - Quilotoa   

Retour au programme original.

Formalités à l'inscription
Il est impératif de nous envoyer dès votre inscription, à l'adresse : passeport@allibert-trekking.com, une copie couleur des pages administratives de votre passeport. Celle-ci est indispensable pour la réservation des entrées dans les différents sites visités et la réservation de tous les hébergements.

 

 


Départs

Du 11/07/16 au 30/07/16
4135 €

(confirmé)

Du 01/08/16 au 20/08/16
4235 €

(confirmé)

Du 05/09/16 au 24/09/16
3885 €

(confirmé dès 5 personnes)

Du 20/10/16 au 08/11/16
3835 €

(confirmé dès 5 personnes)

Du 20/12/16 au 08/01/17
4185 €

(confirmé dès 5 personnes)

Du 09/01/17 au 28/01/17
3635 €

(confirmé dès 5 personnes)

Du 05/06/17 au 24/06/17
3685 €

(confirmé dès 5 personnes)
Equipez-vous sur la boutique :
 

Commentaires

guillemets ouvrants Oui bien sûr le compagnon de cordée aide aussi mais c'est à deux qu'on va au sommet personne n'est laissé derrière mais ces ascensions ne sont pas non plus insurmontables et les explications sur le site te le disent suffisamment que c'est pas n'importe qui qui peut s'inscrire!! guillemets fermants Lire les réponses

guillemets ouvrants Bonjour,
Pour les sommets il faut avoir de la chance avec la météo et être en cordée avec quelqu'un qui a un niveau physique suffisant. guillemets fermants

guillemets ouvrants qui à fait ce voyage, merci de prendre contact afin de me donner votre avis et répondre à quelques questions, merci guillemets fermants Lire les réponses

Voir les commentaires 22 voir commentaires
 

Mentions légales © Tous drois réservés Allibert Trekking

 

En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur relatifs à l'acceptation des cookies, vous acceptez leur utilisation pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'information sur la page mentions légales