NORESULT
 

Destinations

Voyages

Budget

Date et durée

Activités

Avantages

Niveaux

Thématiques

Voir les 1526 voyages !

Recherches précédentes :

Niveau
Sélectionnez un niveau
 
 
 
 
 
 
 

Sélectionnez un niveau pour évaluer vos capacités, après avoir choisi une activité.

Vous n'avez pas choisi d'activité, voici les descriptions de niveau pour de la randonnée.

Alpinisme niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Alpinisme niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Alpinisme niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Alpinisme niveau 7
Marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Alpinisme niveau 8
Marche très engagée en très haute altitude de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Nécessite impérativement une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Canyoning niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Canyoning niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Canyoning niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Canyoning niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Découverte niveau 1
Marche de moins de 4 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, ou sentier, accessible à toute personne aimant la marche et en bonne forme physique.  
Découverte niveau 2
Marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Multiactivités niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Multiactivités niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Multiactivités niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Multiactivités niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Rando-kayak niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Rando-kayak niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Rando-kayak niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Rando-kayak niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Randonnée niveau 2
Marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Randonnée niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Randonnée niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Randonnée niveau 5
Marche de plus 6 heures hors sentier ou en terrain accidenté, avec plus de 1000 mètres de dénivelée positive (et/ou 20 km). Possibilité de passages en altitude.
Randonnée niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Randonnée d'altitude niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Randonnée d'altitude niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Randonnée du vertige niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres. Passages aériens.
Randonnée du vertige niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Passages aériens.
Randonnée du vertige niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages aériens.
Raquette niveau 1
Marche de moins de 4 heures par jour accessible à toute personne aimant la marche et en bonne forme physique.
Raquette niveau 2
(en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur  parcours vallonné.
Raquette niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 600 mètres de dénivelée positive et/ou 15 kilomètres.
Raquette niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Raquette niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude ou sur glacier. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Ski de randonnée niveau 2
4 à 5 heures de ski de randonnée par jour et 400 à 800 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs à l’aise sur piste noire ayant une première expérience du ski hors piste et sachant skier avec un sac à dos léger. Pentes larges, régulières et peu raides.  
Ski de randonnée niveau 3
5 à 6 heures de ski de randonnée par jour et 500 à 900 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs toute neige ayant une première expérience du ski de randonnée et sachant skier avec un sac à dos de 6 à 8 kg. La connaissance de la technique de conversion (en montée) est nécessaire. Quelques passages techniques sur des pentes dépassant parfois 30°.     
Ski de randonnée niveau 4
6 à 7 heures de ski de randonnée par jour et 800 à 1 200 mètres de dénivelée. Accessible aux très bons skieurs sachant évoluer sur neige difficile avec un sac à dos de 8 à 12 kg et pratiquant régulièrement le ski de randonnée. Quelques passages techniques sur des pentes pouvant aller jusqu’à 35°.  
Ski de randonnée niveau 5
6 à 8 heures de ski de randonnée par jour et 1 000 à 1 500 mètres de dénivelée. Accessible aux très bons skieurs sachant évoluer sur neige difficile en altitude et sur glaciers, sur des parcours engagés, avec un sac à dos de 8 à 12 kg. Quelques passages techniques et/ou raides sur des pentes pouvant aller jusqu’à 35°.
Ski de randonnée niveau 6
6 à 8 heures de ski de randonnée par jour et 1 000 à 1 500 mètres de dénivelée, voire 1 800 certains jours. Accessible aux très bons skieurs entraînés sachant évoluer sur neige difficile en altitude et sur glaciers, sur des parcours engagés, avec un sac à dos de 8 à 12 kg et possédant des connaissances de base en alpinisme. Passages techniques et aériens avec portage des skis sur des pentes pouvant aller jusqu'à 40°.
Ski hors piste niveau 3
Pour bon skieur en toute neige voulant s’initier et progresser en ski hors-piste.
Ski hors piste niveau 4
Pour très bon skieur en toute neige ayant déjà une expérience du ski hors-piste. Très bon contrôle des virages et des arrêts. Descentes sur des pentes de 35 degrés environ.
Ski hors piste niveau 5
: pour excellent skieur en toute neige ayant déjà une expérience du ski hors-piste. Très bon contrôle des virages et des arrêts. Descentes sur des pentes de 35 degrés et plus.
Ski nordique niveau 3
(en moyenne) étapes de 5 heures par jour nécessitant la maîtrise du pas glissé et du pas tournant à la descente. Itinéraires au relief doux, en général damés.
Ski nordique niveau 4
(en moyenne) étape de 6 heures par jour nécessitant une bonne maîtrise technique sur terrain montagneux sans trace académique.
Ski nordique niveau 5
(en moyenne) étape de plus de 6 heures par jour nécessitant une bonne maîtrise technique sur terrain montagneux sans trace académique.
Trail niveau 6
En moyenne, rando-course de 6 heures par jour sur sentier et/ou 1 200 à 1 500 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2000 m) et/ou 20 à 25 kilomètres par jour.
Trail niveau 7
En moyenne, rando-course de 6 à 8 heures par jour sur sentier et/ou 1 500 à 1 800 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2200 m) et/ou 25 à 35 kilomètres par jour.
Trail niveau 8
En moyenne, rando-course de 8 à 10 heures par jour sur sentier et/ou 1 800 à 2 200 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2500 m) et/ou 35 à 45 kilomètres par jour.
Traîneau à chiens niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Traîneau à chiens niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Traîneau à chiens niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Trekking niveau 2
(en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Trekking niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Trekking niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 7
Marche très engagée de plus de 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking-alpinisme niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Trekking-alpinisme niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Trekking-alpinisme niveau 6
: (en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Trekking-alpinisme niveau 7
Marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Vélo niveau 1
2 à 4 heures de vélo par jour (soit 20 à 40 kilomètres) sur routes ou chemins généralement plats ; 200 mètres de dénivelée positive maximum. Accessible à toute personne ayant une bonne forme physique.
Vélo niveau 2
3 à 5 heures de vélo par jour (soit 30 à 50 kilomètres) sur chemins ou routes vallonnés ; 500 mètres de dénivelée positive maximum avec des montées toujours courtes. Accessible à toute personne pratiquant une activité physique régulière.
Vélo niveau 3
4 à 6 heures de vélo par jour (soit 40 à 70 kilomètres) sur chemins ou routes vallonnés ; 800 mètres de dénivelée positive maximum ; côtes pouvant atteindre un kilomètre et/ou distances longues sur terrain plat (jusqu'à 70 kilomètres). Accessible à toute personne ayant une pratique régulière du vélo sur terrain vallonné.
Vélo niveau 4
5 à 7 heures de vélo par jour (soit 40 à 70 kilomètres) sur terrain très vallonné à montagneux ; plus de 1 000 mètres de dénivelée positive ; côtes ou passages de cols de plusieurs kilomètres. Accessible à toute personne sportive ayant une pratique régulière du vélo avec dénivelée.
Label
Définissez le type de votre voyage
Nouveau
Confort
Par rapport au standard du pays, hébergement très confortable et transports privés.
Sommet
Sommets prestigieux de 3 000 à 6 000 mètres : un volcan ou un pic glaciaire, des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belles montagnes du globe.
Voyage d'exception
Sites mythiques, régions sauvages et reculées, grandes traversées, treks extraordinaires autour du monde, des voyages uniques où l’aventure est intense.
Expé
Des voyages qui nécessitent un minimum d’expérience des techniques d’alpinisme (cramponnage, descente en rappel, etc.), destinés aux personnes autonomes dans des conditions extrêmes, capables de vivre en petit groupe, loin de toute civilisation. Une expérience forte où l’engagement est réel. 
Photo
Des voyages adaptés à la prise de vue pour des passionnés d’images et d’espaces sauvages, encadrés par des guides ou accompagnateurs photographes.
Bon plan
Des voyages au prix réduit grâce à des prestations simplifiées par rapport au standard Allibert : par exemple, hébergement chez l’habitant, hôtel de catégorie inférieure, transports en commun, équipe logistique ajustée, dîners libres, etc.
Essentiel
Les voyages ou sites incontournables du pays ou de la région.
Autotour
Circuit dont les déplacements sont effectués avec un véhicule conduit par le client
Safari
Date de départ

Sélectionnez une date dans le calendrier

Vous avez atteint le nombre maximal de 4 dates sélectionnées

Durée
Autonomie
Évaluez votre niveau d'autonomie
 
 

Vous avez choisi de voyager en liberté.
Sélectionnez un niveau pour évaluer votre degré d'autonomie.

:
Autonomie  : lire le balisage sur un terrain “facile” dans un environnement francophone ou international, parfois avec l’assistance d’une équipe locale.

:
Autonomie : lire le balisage et s’orienter avec une carte et/ou suivre un tracé GPS dans un environnement francophone ou international.

:
Autonomie : lire le balisage et s’orienter avec une carte et/ou suivre un tracé GPS dans un environnement international ou un milieu isolé ; sur certaines étapes, prendre en compte la spécificité du terrain et la météo.

 

 Le blog : La crise aérienne vécue au c½ur d'Allibert

Philosophie
le 20/04/2010

La crise aérienne vécue au c½ur d'Allibert

Jeudi soir, le printemps est enfin là et j'en profite pour prendre mon VTT et faire un petit tour. Eh oui, l'avantage de travailler au pied de la Chartreuse et presque à la campagne !

Plutôt léger dans la tête après une journée de travail bien remplie, même si les aéroports du nord de l'Europe sont fermés et si juste avant d'enfourcher mon vélo, j'ai reçu une dernière news évoquant une rumeur : Roissy allait peut-être fermer... je n'y croyais pas !

Jeudi soir, le printemps est enfin là et j'en profite pour prendre mon VTT et faire un petit tour. Eh oui, l'avantage de travailler au pied de la Chartreuse et presque à la campagne !
Plutôt léger dans la tête après une journée de travail bien remplie, même si les aéroports du nord de l'Europe sont fermés et si juste avant d'enfourcher mon vélo, j'ai reçu une dernière news évoquant une rumeur : Roissy allait peut-être fermer... je n'y croyais pas !
Comment les cendres d'un volcans en Islande pouvaient venir nous embêter ? Invraisemblable !
Pendant mon tour de VTT, en pleine montée, j'entends mon portable qui sonne… Je laisse faire, je suis en plein effort !
Regagnant la voiture, je regarde quand même qui a essayé de me joindre et vois que c'est Gérard (notre DG), pourtant encore en vacances dans le sud de le France... bizarre...
Je le rappelle et là... il m'apprend la nouvelle qui vient de tomber : les aéroports parisiens sont fermés !

N'étant pas très loin des locaux d'Allibert, je passe voir les informations sur mon ordinateur, et surtout faire le point sur les départs de ce vendredi.
Quelques départs sont programmés, dont un Island Peak et une Haute route de l'Everest.
J'appelle le téléphone d'urgence d'Allibert, et Jérôme me dit qu'il a déjà de nombreux appels de clients inquiets pour vendredi et samedi.
Je reste encore un bon moment au bureau et commence à m'inquiéter en voyant tous les départs prévus ce week-end...
Et puis finalement, je me dis que c'est encore une mesure de sécurité préventive exagérée, et que la situation ne va pas durer. J'ai encore du mal à y croire.

Mais vendredi matin, la situation est la même. Et nous ouvrons tout de suite une cellule de crise avec le retour précipité de vacances de Gérard.
Je m'installe directement au milieu du service aérien, là, nous sommes en contact permanent avec le monde entier et l'ensemble de nos clients qui doivent partir ce week-end.
La situation s'aggrave d'heure en heure. L'ouverture des aéroports est toujours reportée.
Que faire avec nos 400 clients qui partent ce samedi ?
On annonce pourtant en fin de journée que l'aéroport va rouvrir samedi matin. Donc j'ai encore un espoir quand je quitte le bureau vers 22 h 30 avec le second téléphone d'urgence d'Allibert.
Le téléphone va sonner une bonne partie de la nuit avec toujours les mêmes questions : croyez-vous que mon vol va partir ? Est-ce que je me rends à l'aéroport ?
Difficile de répondre quand on n'a pas encore beaucoup d'informations.

Ce samedi matin, je me lève très tôt... obligé de couper le téléphone 10 minutes pour prendre ma douche. Les appels n'arrêtent pas et Brigitte, qui a l'autre téléphone d'urgence, n'arrive même pas à quitter la maison pour venir au bureau, étant tout le temps au bout du fil !
Mauvaises nouvelles : l'ouverture de Paris est repoussée à 12 heures, puis 14 heures.
On tente de reboucler les clients sur les vols de dimanche, de lundi... On fait tout pour essayer de les faire partir et juste décaler leur circuit d'un ou deux jours.
Presque tout le monde est venu travailler spontanément pour pouvoir répondre à tous les appels de nos clients (c'est ça une équipe solidaire !)... Mais l'info arrive vers 13 heures : les aéroports parisiens fermeront jusqu'à lundi matin 8 heures, puis Lyon, puis Genève...
Tous nos efforts n'ont servi à rien !
Encore une réunion de crise entre nous : il nous faut prévenir nos 700 clients du week-end pour leur annoncer qu'il n'y a plus de moyen pour les acheminer sur place pour réaliser leur circuit - pour certains le trek de leur rêve. Impossible de les reboucler avant mercredi sur d'autres vols. Donc c'est foutu !
Chacun s'attelle à prévenir nos clients, et on réactualise les infos toutes les deux heures sur le site web.
C'est vers 19 heures que nous finissons de prévenir tous nos clients. Nous sommes exténués, et surtout très tristes pour nos clients, qui ne pourront pas partir... et complètement frustrés d'avoir défait ce que nous avons mis des mois à faire.
Nous pensons aussi à nos partenaires sur place, nos guides, nos équipes, leurs familles, qui n'auront pas de travail la semaine prochaine et qui vont devoir faire face à tous les frais qu'ils ont déjà engagés. C'est pour cela que nous prendrons 10 % sur les avoirs fait à nos clients.

Début de la soirée, on commence à faire le point de tous nos clients déjà bloqués sur place ou qui le seront par l'annulation des vols jusqu'à lundi matin.
On commence à avoir peur : 500 clients bloqués partout dans le monde entier !
Encore un gros coup de frayeur et hop ! l'équipe de crise est reconstituée, et nous voilà à faire le point avec l'ensemble de nos partenaires et rechercher où est chaque client.
Il est bien tard quand je quitte le bureau ce samedi soir, avec encore le deuxième téléphone d'urgence, qui pour le coup va sonner toute la nuit (merci à toi Saïd qui était en première ligne !).
Et la question n'est plus "est-ce que je pars ?", mais "quand est-ce que je rentre ?"

La journée de dimanche va être consacrée à chercher nos clients partout dans le monde, à s'assurer qu'ils sont bien aidés par nos équipes locales, à trouver des solutions pour les faire rentrer.
Les faire rentrer... mais où ? Tout est fermé ce dimanche matin en France !
Et puis c'est le système D. Les aéroports en Espagne sont encore ouverts, on propose donc des solutions sur Madrid, Barcelone, des bus entre Istanbul et Lyon en passant par la Bulgarie pour récupérer d'autres clients, des bateaux entre Tunis et Marseille, des trains...
La nuit va encore être courte, mais la situation se pose un peu, même si il reste encore beaucoup de clients coincés un peu partout et que cela commence à être difficile pour certains, notamment nos clients qui ont des problèmes de santé ou de jeunes enfants.

Lundi sera aussi entièrement consacré à identifier où se trouve l'ensemble de nos clients et à trouver les solutions les moins pires pour rallier l'Europe du Sud, voire la France.
Puis le ciel s'éclaircit... les aéroports du sud de la France rouvrent, puis en fin de journée celui de Lyon, puis peut-être demain celui de Paris.

J'espère que tout cela en valait vraiment la peine. Qu'il y avait un véritable risque pour coincer 150 000 Français dans le monde, ne pas faire partir des milliers de personnes, mettre en danger financier les compagnies aériennes et les petites agences de voyages. Qu'en pensez-vous Monsieur le Ministre ?

Bon, il reste encore 250 de nos clients coincés dans le monde qui commencent à sérieusement s'impatienter, et je les comprends !
Mais, on voit le bout du tunnel, et avec Paris qui a rouvert la situation va rapidement s'améliorer.
Il est minuit, et après plus de 90 heures sur le front, je vais enfin pouvoir dormir un peu ;-)

Stéphane Pfend
Directeur commercial


Réactions

Ajouter un commentaire

Le 22/04/2010 à 17h05 par Anne Marie B.
pas tres cool de prendre 10% aux clients qui ne sont pour rien à cette situation !!!!! vous non plus vous allez me repondre, mais je ne trouve pas cela tres "commercial"
Le 22/04/2010 à 17h56 par Gérard G.
Bonjour



Effectivement pas très cool. Nous aurions préféré que tout ceci n'arrive pas. A commencer par l'improvisation totale de nos ministres (pas de vérification de dangerosité, pas de plan B, pas de concertation, communication/propagande de Borloo: rapatriement dans les 48H...).



Mais le fait est là: cette crise a coûté énormément: avions partis à vide, hotels payés vides, nourriture à jeter, guides convoqués et repartis, lignes intérieures payées non utilisées, sans même compter les nuits blanches, les journées nonstop depuis vendredi...



Alors la question est: qui paye? Plusieurs façons de voir: 1. Le "tout consommateur": J'ai payé - Je ne vous dois rien... C'est effectivement à la mode. 2. Le "Ce qui est pris n'est plus à prendre", comme un de nos prestataires qui nous facture un groupe entier même si aucun de nos clients n'a atterri à XXX!



Nous on préfère l'intelligence des parties: Allibert paye et supporte l'essentiel des coûts - Tant pis, c'est comme ça. Mais nous demandons à nos clients une 'petite' participation en espérant qu'ils soient assez compréhensifs.



Et s'ils ne le sont pas? Ben tant pis... On prend le risque de perdre quelques clients "consommateurs sûrs de leurs droits" pour garder des clients avec qui nous partageons certaines valeurs de solidarité.



Bien à vous

Gérard G. Directeur Général
Le 24/04/2010 à 14h23 par Anne Marie B.
je ne suis pas " consommateur sur de mes droits " !!!
Le 25/04/2010 à 14h04 par Francoise C.
bonjour,

je serai brève pour ne pas encombrer ...



Je réaffirme à quel point nous avons passé un séjour exceptionnel ( Granit rouge de Tafraoute) avec Mohamed Elbakchi et son équipe très, très professionnelle, humaine, attentive, intelligente etc...: exactement ce que nous attendions des services d'Allibert ; de plus notre groupe, composé de gens remarquables a été un vrai bonheur d'humanité. Je vous passe les détails assez rocambolesques, terribles et plaintifs du retour. mais sachez que notre guide de montagne, Mohamed, a gardé un contact personnel avec nous par portable sans limite de temps, durée, horaires lui aussi depuis Agadir et/ou Marrakech ; il nous a confié les coordonnées de son équipe taxi sur place très fiable aussi ; ce qui a été très dés-angoissant et donc rassurant pour nous...Nous espérons que vous pourrez récupérer de Royal air Maroc l'argent du biller d'avion non utilisé alors que leur site continuait de vendre des vols alors qu'ils étaient annulés et a refusé de transférer sur un vol intérieur (Agadir/Tanger) l'équivalent de notre vol vers Lyon payé par vos soins...
Le 28/04/2010 à 11h08 par Christine M.
bojour

je souhaite remercier tous les membres ALLIBERT pour nous avoir permi de réaliser un reve en famille ,rien d'extraordinaire par rapport aux voyageurs du bout du monde , 1 rando chamelière le long de la cote océane marocaine.Notre vol parti juste avant la fermeture des aéroports , l'incertitude du maintien de notre treck (nous étions à 3 les seuls participants présents ),le contact sur place avec notre guide Ben qui finalement nous confirme à la dernière que nous pouvons embarquer pour notre destination .

Nous avons vécu avant tout 1 aventure humaine favorisée par le petit nombre de notre caravane ,profitant pleinement de la chance qui s'offrait à nous , imaginant parfois des conditions de retour rocambolesques...

Pour tous ceux qui n'ont pu partir ,j'espère que ce n'est que partie remise ,pour ceux qui sont restés coincés que celà reste comme des souvenirs épiques.Et merci à tous les membres de l'équipe ALLIBERT.
Le 05/05/2010 à 22h37 par Michel B.
Je viens d'apprendre la bonne nouvelle: la retenue de 10% sur l'avoir pour notre voyage non réalisé est supprimé.

Cette décision ne fait que conforter la confiance que nous vous portons et elle traduit le sérieux de votre entreprise et de ses responsables qui ont pris le temps d'évaluer la situation et ces conséquences .

Cordialement et à bientôt pour de nouvelles aventures avec vous

Michel Blaser

Ajouter un commentaire

 

Mentions légales & Conditions Générales de Vente © Tous drois réservés Allibert Trekking

 

En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur relatifs à l'acceptation des cookies, vous acceptez leur utilisation pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'information sur la page mentions légales