Bannière Guides par passion

Lexique alimentaire

Voici quelques termes ou composant couramment employés en diététique dont il est utile de rappeler les définitions et utilités.
lexique alimentaire trail

Les acides aminés et les protéines

Les acides aminés sont des nutriments dont l’assemblage forme les protéines, qui elles-mêmes sont des agents de structure composant nos muscles, nos chromosomes, nos anticorps, nos hormones… Dans ce domaine, nos besoins journaliers sont importants car certaines molécules doivent se renouveler très souvent dans notre organisme, comme les cellules du sang, du tube digestif, des phanères… Certains acides aminés ne peuvent pas être fabriqués par notre organisme : ils doivent donc être apportés par l’alimentation.

Les acides gras essentiels

Les acides gras essentiels sont les acides gras (graisses) que l’organisme n’est pas capable de fabriquer : ils doivent être apportés par l’alimentation ou les compléments alimentaires, car ils jouent un rôle primordial dans le bon fonctionnement des cellules.
Il existe deux types d’acides gras essentiels :
- l’acide alpha-linolénique (famille des Oméga 3), que l’on trouve dans les huiles de colza, soja ou noix et dans les poissons des mers froides (maquereau, saumon, thon, sardins, hareng…) ;
- l’acide linoléique (famille des Oméga 6), que l’on trouve dans les huiles de tournesol et de pépins de raisin.
Attention ! aujourd’hui, les procédés de fabrication et de transformation modernes altèrent gravement la qualité de ces acides gras, pourtant essentiels, dont nous manquons de plus en plus.

Les fibres

Les fibres alimentaires sont les parties d’origine végétale non transformées par les enzymes de la digestion. Elles sont constituées d’un ensemble complexe de glucides et sont indispensables au bon fonctionnement du transit intestinal.

Les vitamines

Les vitamines sont des substances nécessaires à notre organisme, notamment pour le renouvellement cellulaire, la lutte contre le vieillissement, l’élimination des toxines, etc. Notre organisme n’est cependant pas capable d’en fabriquer, c’est pourquoi il faut les lui apporter par l’alimentation.

Les oligo-éléments essentiels

Le calcium

Essentiel au renforcement des os, aux transmissions nerveuses et aux contractions musculaires.
> Laitages, légumes, agrumes et certaines eaux minérales.

Le magnésium

Participe au bon fonctionnement des os et au fonctionnement neuromusculaire.
> Fruits secs oléagineux (olives, noix, noix de cajou, amandes), cacao, céréales complètes (riz brun, avoine, seigle), légumes et certaines eaux minérales.

Le phosphore

Bon pour les os et pour le fonctionnement énergétique des cellules.
> Fruits de mer, poissons, viandes, laitages, légumes secs et céréales complètes (riz brun, avoine, seigle).

Le fer

Essentiel dans la constitution de l’hémoglobine, une protéine qui véhicule l’oxygène dans le sang.
> Foie, boudin noir, viande, œufs, fruits de mer, algues, légumes secs (haricots, lentilles, pois cassés, pois chiches, fèves) et céréales complètes (riz brun, blé, avoine, seigle).

Le manganèse

Un oligo-élément bénéfique pour les os ; associé au fructose, il favorise l’assimilation.
> Légumes verts ou secs, céréales complètes (riz brun, avoine, seigle), soja, fruits secs oléagineux, myrtilles, levure de bière, germes de blé.

Le zinc

Renforce la protection immunitaire et participe à une bonne cicatrisation des plaies. Le fructose favorise son assimilation.
> Huîtres, germes de blé, levure de bière, œufs, foie de veau, viande, cacao en poudre, fruits de mer, produits laitiers, fruits secs oléagineux, soja, légumes secs.

Le chrome

Aide à la reconstitution des fibres musculaires. Son déficit entraîne une prise de poids et des hypoglycémies provoquant des coups de fatigue.
> Champignons, levure de bière, germes de blé, huîtres, pommes, foie, oignon, cacao, dattes, pommes de terre, fruits secs oléagineux et céréales complètes (riz brun, avoine, seigle).

Le cuivre

Intervient dans le métabolisme des lipides (pour l’endurance), la formation du tissu musculaire et le fonctionnement cérébral. Il est également bon pour le cœur, et le fructose favorise son assimilation.
> Foie, fruits de mer, cacao en poudre, soja, légumes secs, champignons, céréales, pommes de terre et fruits secs oléagineux.

Le sélénium

Son déficit affecte le fonctionnement des muscles et peut avoir des répercussions sur l’humeur et la motivation. Il est toutefois toxique à doses élevées.
> Fruits de mer, foie, germes de blé, levure de bière, jaune d’œuf et légumes secs.