Bannière Guides par passion

Les frottements

Comme les ampoules sur les pieds, les frottements et les irritations voire blessures qu'ils peuvent provoquer peuvent gâcher le plaisir de la course et mener à l'abandon. Alors mieux vaut prévenir...
frottements trail

Sur la durée, le traileur est souvent sujet à des frottements sur diverses parties du corps :

  • l’entrejambe,
  • les pieds,
  • les tétons pour les hommes,
  • les zones en contact avec le soutien-gorge pour les femmes,
  • le cou avec les bretelles du sac à dos,
  • les aisselles…

Comme pour les ampoules, les désagréments dus aux frottements peuvent être prévenus en enduisant les zones à risque de crème antifrottement (Nok, karité, vaseline…) ou en les recouvrant de Tensoplast (mais attention à ce qu'il ne se déplace pas et provoque des frottements encore plus douloureux!) — ne pas hésiter à emporter de la crème avec vous pour renouveler l’application lors des trails longs.

Pour les trails longs, il est conseillé d’enduire les pieds de crème antifrottement tous les jours pendant deux semaines avant le départ.