Bannière Guides par passion

5 instants de voyage dans les îles Eoliennes

Pour son premier voyage aux Eoliennes, Myriam, chargée de communication, a emporté son appareil photo et une petite caméra et s’est jointe à un groupe de randonneurs Allibert pour partager avec eux et Gian-Franco, le guide, de beaux moments jusqu’aux sommets de ces îles-volcans. Voyage chez Eole, le maître des vents…

TOP 5 ÎLE ÉOLIENNES - ITALIE

Instant détente

Mes nuits au musée !

Il ne doit pas y en avoir deux comme ça ! Nous sommes restés trois jours dans un hôtel-musée des plus surprenants ! La décoration, faite de bric et de broc, dans les parties communes oscille entre musée et brocante. Partout, des milliers d’objets chinés : cages à oiseaux, ustensiles de cuisine, instruments de musique, maquettes de bateaux, clés, tableaux… accrochés aux murs ou au plafond, mais aussi un serveur en plâtre grandeur nature qui nous accueille à l’entrée du restaurant. Dans le paisible jardin où nous prenions notre petit déjeuner, sont exposés quatre sarcophages grecs qui n’ont pas été transférés au musée de Lipari. Petit havre de paix au centre-ville, la localisation de l’hôtel est juste parfaite pour des moments de détente sur le corso Vittorio Emmanuele, la rue commerçante de l’île, ou pour se rendre sur le petit port pour le dîner. Je revenais avec plaisir profiter de cet endroit après les randonnées.

Hôtel Oriente LIpari île Eoliennes

picto rando

Instant RANDONNÉE

 “Il est en forme ce soir !”

Pour moi, le clou du voyage a été l’ascension du Stromboli, pour assister “en vrai” à une éruption volcanique ! En temps normal, le ”phare de la mer Tyrrhénienne” est secoué par de petites éruptions régulières qui accompagnent les randonneurs. Même en mode mineur, j’avais envie de voir de près le plus actif des volcans européens ! Encadrés par des guides locaux et équipés de casques, plusieurs groupes de randonneurs entreprennent les deux heures et demie d’ascension pour être aux premières loges dès la tombée de la nuit. En cette fin d’après-midi de juin, le soleil est encore haut, il fait chaud, mais la montée régulière sur ce sentier qui surplombe l’île, ses maisons blanches et les bateaux qui s’effacent au fur et à mesure que le soleil descend sur la mer, est superbe ! Puis, aux panaches de fumée du volcan, s’ajoutent les bruits encore sourds des explosions. La nuit tombe et je n’ai pas le temps de m’asseoir, qu’en contrebas, un chalumeau géant surgit de l’un des trois cratères incandescents, accompagné d’un incroyable rugissement. Explosions, grondements puissants, projections de lave, feux d’artifice, chaudrons du Diable… Pendant plus d’une heure, je suis partagée entre peur bleue et fascination !  “Il est en forme ce soir !”, dira notre guide avant que nous ne quittions à regret les lieux.

Sromboli îles Eoliennes

picto nature

Instant nature

Salina, l’île végétale

Certaines îles cultivent la discrétion, me suis-je dit en revenant à l’embarcadère après ma journée de randonnée sur l’île de Salina. Une vraie belle surprise : attachante, paisible, c’est la plus luxuriante des Eoliennes. D’ailleurs, au début des années 80, elle est devenue parc régional et réserve naturelle des Deux Monts. Pas étonnant avec un tel écosystème ! Après une montée agréable au-dessus des vignobles, dans les fougères et la forêt, les sommets de son “double volcan” offrent des points de vue sublimes sur les autres îles.  Gian-Carlo, notre guide, a trouvé le banc idéal pour la pause déjeuner. En bois, abrité du soleil par un pin qui ne nous gâchait pas le panorama à couper le souffle, nous avons eu du mal à laisser notre place ! Je me suis fredonné les premiers vers de Mistral Gagnant de Renaud :  A m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi / et regarder les gens tant qui y en a / Te parler du bon temps qui est mort ou qui reviendra…

Salina îles Eoliennes

picto cuisine

Instant gourmand

La bière à la glace, vous connaissez ?

Caponata, aranchini, cannoli, cassata… la cuisine sicilienne regorge de bons petits plats colorés et ensoleillés. On y retrouve d’ailleurs des influences grecques, espagnoles et arabes. D’origine italienne, je savais en venant dans les Eoliennes que j’allais me régaler ! Les boissons aussi ont pris des allures de petits plaisirs gourmands, surtout après de longues et belles randonnées dans la chaleur méditerranéenne de juin au sud de l’Italie ! Nous avons tout essayé pour nous rafraîchir : orange et citron pressés, café et thé glacés, granité, mais c’est la bière à la glace qui a fait le buzz dans notre groupe ! Il suffit de verser de la bière fraîche dans un grand verre droit, garnir d’une boule de glace à la vanille, accessoirement de chantilly ! Surprenant, bon et rafraîchissant !

Groupe attablé îles Eoliennes

picto rencontre

Instant culture pop’

La fête des genêts sur Vulcano

En attendant l’aliscafo qui nous ramène à Lipari après l’ascension du cratère de la Fossa di Vulcano aux fumerolles colorées, nous avons eu la bonne surprise d’assister sur le petit port à une fête de village. En quelques minutes, la place est devenue entièrement jaune : les vélos, les carrioles, les poussettes, les petites voitures… Tous les moyens de locomotion étaient recouverts de genêts. Ici, point de parades ni de fanfare, mais des gens simplement contents d’exhiber leurs belles compositions florales. Après la magie des volcans, la magie des fleurs ! Puis le bateau est arrivé, et il a fallu partir. Etait-ce pour fêter l’arrivée des beaux jours, un saint, le volcan ? Malgré mes recherches, je n’ai jamais trouvé la signification de cette fête : quelqu’un pourrait m’en dire plus ? 

Fête des genêts Vulcano îles Eoliennes