Bannière Guides par passion

Kulen Basecamp, écotourisme au Cambodge

Le projet Kulen Basecamp est né à l’initiative de Laurent Holdener, partenaire historique d’Allibert Trekking basé au Cambodge, dans le but de développer le voyage responsable dans la province de Siem Reap. Il nous a sollicité afin d’être partie prenante de son crowdfunding. Nous avons évidemment répondu présent !

Celia, responsable de la destination, nous explique en détails ce projet de tourisme durable tourné vers la nature et les populations locales.

 

Où se trouve le Kulen Basecamp ?

Il est situé dans le parc éponyme, plus exactement le Phnom Kulen National Park, sur la montagne Phnom Tbeng. Ce parc national se trouve à quelques pas des temples d’Angkor, dans la province de Siem Reap, au Nord-Ouest de Phnom Penh.

De par sa situation, il est facile de s'y rendre (lorsque l'itinéraire le permet) sur nos séjours Allibert Trekking au Cambodge.

 

Quels sont les grands objectifs de ce projet ?

Laurent Holdener a souhaité inscrire ce projet dans une démarche éco-touristique, avec une dimension locale. Il a  été pensé autour de trois grands axes :

#1 Protéger la nature contre la déforestation induite par la monoculture de la noix de cajou et impulser la reforestation en (re)plantant des espèces d’arbres endémiques, déjà présentes dans le parc. Cela permet aussi de créer une zone "refuge" pour la faune présente sur le territoire et de lutter ainsi contre la chasse illégale.

#2 Créer un centre d’information et une structure d’hébergement en tentes qui permettra d’accueillir les touristes cambodgiens et internationaux. Le but étant de sensibiliser aussi bien les locaux que les aventuriers étrangers autour de plusieurs thématiques : les défis environnementaux du parc naturel, son histoire - c’est un ancien bastion Khmer Rouge - , ainsi que de mettre en lumière son patrimoine culturel exceptionnel, hérité de l’ancienne capitale du Cambodge, Mahendraparvata, située sur la montagne Phnom Kulen.

#3 Participer activement à la vie socio-économique de la zone : cette structure hybride à mi-chemin entre une base de loisirs et un camping permettra la création de plusieurs emplois (guides locaux, instructeurs d’escalade, métiers de la restauration et de l'hôtellerie de plein-air) et génèrera des revenus auprès des populations locales, ce qui inscrira durablement ce projet dans le territoire Kulen.

 

Peux-tu nous expliquer plus en détails comment sera organisé ce camp de base ?

Il y aura une structure d’hébergement avec un espace camping complété par des bungalows, un espace restauration et un centre d’information.

Les activités proposées seront essentiellement tournées sur la nature. En plus des treks en liberté et guidés dans le parc naturel, sera proposé un sport encore peu pratiqué au Cambodge : l’escalade ! Un nouveau site équipé ainsi qu'une école d'escalade sont aujourd’hui en place et pourront accueillir tous les amateurs de ce sport outdoor.

 

En quoi ce projet s’inscrit dans une démarche éco-responsable ?

Pour la construction du centre d’accueil et des structures d’hébergement, l'utilisation de matériaux locaux sera priorisée afin de ne pas dénaturer l'espace, ce qui permettra aussi de rester en circuit court, d'encourager le maintien des savoir-faire ancestraux et de faire bénéficier directement l'économie locale.

D'un point de vue social, ce projet est une vraie aventure humaine et de partage. Il permettra de fédérer les habitants de ces montagnes et d'être moteur, notamment en leur permettant de se former à de nouveaux métiers en lien avec le tourisme.

Pour aller plus loin dans la sensibilisation de la jeune génération locale aux enjeux environnementaux, des classes vertes seront organisées.

C’est avec enthousiasme que nous avons choisi de soutenir ce projet, qui s’inscrit pleinement dans notre vision d’un tourisme responsable.

 

Vous souhaitez, vous aussi, y participer ? Rendez-vous au Kulen Basecamp lors de votre prochain voyage au Cambodge !