Bannière Guides par passion

Compenser les émissions de CO2

Enfants Ladakh

Agir à notre échelle

Le transport aérien international est responsable chaque année de l’émission de 600 millions de tonnes de CO2, mais il n’est pas soumis aux engagements du protocole de Kyoto (incitant chaque pays et entreprise à réduire ou compenser ses émissions de CO2).

Partenaire depuis 2004 du premier site de calcul de la compensation des émissions de CO2, mis en place par le Géres (Groupe énergies renouvelables, environnement et solidarités), Allibert compense les émissions des vols de l’ensemble de ses salariés.

Sensibiliser les voyageurs

En parallèle, nous incitons les voyageurs à participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en versant le montant de la compensation des émissions de CO2 liées à leur vol sur le site du Géres .

Dans toutes nos fiches descriptives, à la rubrique “Tourisme responsable”, est indiqué le montant de la compensation CO2, selon la destination.

Compensons aujourd’hui, développons demain : CO2 Solidaire

CO2 Solidaire, initié par le Géres, est un programme de compensation carbone volontaire. Il propose aux entreprises, collectivités et particuliers de participer à la lutte contre le changement climatique par le financement de projets innovants dans les pays en développement. A terme, l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables au phénomène de réchauffement de la planète.

 Cette démarche se conçoit en deux temps :

  • Encourager les pratiques responsables afin de diminuer ses propres émissions de CO2.
  • Calculer et compenser les émissions de CO2 qui ne peuvent être évitées (déplacements, chauffage ou eau chaude) par un don à la hauteur de la quantité émise (et bénéficier d’une réduction d’impôt jusqu’à 66 %).

Depuis 2004, 80 800 €, correspondant à la compensation CO2 des voyageurs et de l’équipe Allibert, ont été versés au Géres, une somme qui a permis de soutenir trois programmes de développement.

Aujourd’hui, après avoir participé à trois grands projets 

  • développement rural dans les vallées du Ladakh,
  • intégration des techniques d’architecture solaire passive dans l’Himalaya indien,
  • lutte contre la précarité énergétique en Afrique de l’Ouest

désormais menés à terme, Allibert Trekking poursuit son partenariat avec le Géres autour d’une nouvelle action au Myanmar : la diffusion de foyers de cuisson économes et performants pour l’amélioration des conditions de vie et la protection de l’environnement.

Les projets soutenus

Myanmar 2015-2017

  • Démocratiser l’utilisation de foyers de cuisson économes et moins gourmands en bois, plus sécurisés et de meilleure qualité.
  • Soutenir l’émancipation des femme en soulageant leur travail de collecte du bois, qui représente 80 % de leur temps.
  • Impliquer les femmes dans le processus d’adaptation des foyers de cuisson et répondre à leurs besoins et attentes.
  • Préserver les ressources en bois.
  • Réduire les fumées nocives pour les habitants. 

Mali 2010-2014

 Cénao au Mali : Climat et énergie domestique en Afrique de l’Ouest

Préservation de la ressource en bois-énergie, réduction de la précarité énergétique et développement économique par l’appui aux filières de cuiseurs économes et de combustibles durables fabriqués à partir de la valorisation de résidus de biomasse.

Himalaya indien 2009-2010

Construction de 1 000 bâtiments solaires passifs

Construction et réhabilitation de 1 000 bâtiments solaires passifs, dont 970 habitats domestiques et 30 bâtiments communautaires, mais aussi formation de 100 maçons et charpentiers afin d’assurer la diffusion des techniques et la pérennité du programme.

  Ladakh 2004-2008

Développement rural par l’utilisation de l’énergie solaire dans les vallées du Ladakh

Construction de 500 serres, séchoirs solaires et systèmes de chauffage de l’habitat individuel limitant l’utilisation d’énergies émettant du CO2. Environ 1 500 familles, et indirectement 10 000 personnes, bénéficient aujourd’hui de ces serres solaires, qui permettent d’améliorer leurs conditions de vie.