Bannière Guides par passion

The Baikal Race 2016

En mars 2017, Elodie Arrault et Dominique Bleichner vont tenter la traversée du lac Baïkal sur toute sa longueur en char à glace et sans assistance motorisée. Une aventure lauréate du Millet Expedition Project 2016.
Baikal Race

Au programme de ce challenge itinérant : de l’endurance (636 km dont 350 en traction sur des blocs de glace ou des zones enneigées), de la vitesse (un char peut dépasser les 100 km/h), des risques (telles les failles imprévisibles), du froid (jusqu’à – 35 °C), des images à couper le souffle (la transparence de la glace…), une ambiance unique (le son des craquements de la surface du lac) et la rencontre avec un lieu mystique, foyer du chamanisme.

Si le voyage promet d’être difficile, le décor s’annonce exceptionnel. Surnommé “perle de Sibérie” ou “mer sacrée”, le lac Baïkal est la plus grande réserve mondiale en eau douce, offrant une visibilité parfaite jusqu'à 40 mètres de profondeur.

“Ô Baïkal, sois-nous propice…” Le duo espère avoir du vent mais pas trop, car cela serait ingérable sur les parties de glace vive, où les arrêts d’urgence deviendraient périlleux. De plus, en dehors d'une zone de 300 kilomètres assez dégagée, il leur faudra tirer, pousser et soulever les chars. Enfin, à la nuit tombée, il restera à monter la tente sur le lac gelé, parfois dans des conditions de vent fort…

Un défi insensé ? Elodie et Dominique ont effectué une reconnaissance en mars 2016, traversant le lac dans sa quasi-totalité, dont un quart à pied, et testant les chars à glace et tout le matériel. Après quelques ajustements, les voici prêts à braver l’univers féerique et troublant du lac Baïkal.

Pour suivre leur aventure  https://www.facebook.com/thebaikalrace/ 

Une expédition en partenariat avec Allibert Trekking et Millet Expedition Project