Bannière Guides par passion

Une histoire d'Amour

Descendre le fleuve Amour qui sépare la Chine de la Russie : Cécile et David sont partis en août 2013 pour une aventure sportive de quatre mois. 1600 kilomètres en kayak et 1600 kilomètres à vélo dans une nature sauvage.
histoire d'amour

Le voyage en kayak

Cécile et David ont d’abord effectué un véritable travail de recherche pour vérifier la faisabilité de leur projet.
Sept mois plus tard, ils atterrissent à Hailar, capitale de la Mongolie, au nord-ouest de la Chine. Ils tentent alors d’obtenir le droit de circulation sur le fleuve Amour auprès des autorités chinoises. Mais ils sont contraints de faire une croix sur les 300 premiers kilomètres du fleuve. Arrivés sur les terres russes et après 15 jours d’attente, ils obtiennent le droit de naviguer, escortés par des gardes-frontières.

Des péripéties qui n’ont rendu le voyage que meilleur : une vie simple, des paysages couleur or et brique, et des rencontres authentiques avec les gardes-frontières, qui ne peuvent pas s’empêcher d’être généreux.

L’expédition à vélo

En Chine, Cécile et David achètent deux tricycles pour parcourir les 900 kilomètres qui les séparent de l’embouchure du fleuve. Ce sont 65 kilomètres par jour sur des engins à une seule vitesse et sur des routes escarpées… Une fois arrivés, ils se retirent trois semaines dans une cabane dans la taïga. Puis, enfin, rejoignent les quais du Transsibérien pour retrouver leur quotidien.

Pour suivre leur aventure.

Une expédition en partenariat avec Allibert Trekking et Millet Expedition Project