Bannière Guides par passion

Tarap, d'un monde à l'autre, de Hervé Tiberghien

Allibert Trekking a soutenu le projet de Hervé Tiberghien, qui pendant quatre mois a partagé la vie quotidienne d'un village reculé de Tarap, vallée secrète du haut Dolpo à 4 200 mètres d'altitude. Il en est revenu avec un film, sujet d’une tournée de camps de base Allibert cet automne.
Népal Dolpo

Le projet

Tarap, une vallée himalayenne à 4 200 mètres d’altitude. Dans un décor majestueux, des hommes et des femmes mènent une existence rude et précaire, respectueuse de la tradition tibétaine.

Aujourd’hui, l’équilibre de la vallée est menacé par l’irruption brutale de la “civilisation”.

A travers Purwa, un jeune étudiant, le documentaire de Hervé Tiberghien interroge l’une des dernières cultures traditionnelles de l’Himalaya, lui donne la parole et entend ce qu’elle nous dit.

Du livre à l’intention…

A l’origine de ce documentaire, il y a la découverte d’un livre : Tarap, une vallée dans l’Himalaya, publié en 1974 (...) un de ces livres qui vous regardent et dont le regard ne vous lâche plus. Ensuite, il y a la rencontre de l’auteur : Corneille Jest, ethnologue octogénaire, surpris de voir exhumé par un inconnu cet ouvrage, dans l’écho duquel il vit depuis 40 ans.
Le livre est le lien entre passé et présent, il ne vieillit pas, seul notre regard change. Ce témoin silencieux, interrogeant notre monde, pose une affirmation (...), la mort culturelle est plus insidieuse que la mort physique, elle se dissimule derrière les secours médicaux et alimentaires, par le jeu de l’ascension démographique et de l’accession aux pauvres richesses que dispense la civilisation à ses plus petits clients.
Aujourd’hui, en 2011, deux générations se sont écoulées, j’ai l’intention, par l’image et le son, de discuter cette affirmation.”

Hervé Tiberghien, réalisateur.