Bannière Guides par passion

Marcher contre la déforestation

Toutes les 11 secondes, une forêt primaire de la taille d’un terrain de football disparaît en Amazonie (source ONG). C’est de ce constat alarmant que l’expédition 11secondes.com est née : un défi sportif relevé par Jean-Christophe Durel, lauréat de Millet Expedition Project , pour alerter l’opinion publique et lutter contre la déforestation.
amazonie

A 40 ans, Jean-Christophe Durel, s’est lancé dans un défi sportif qu’aucun Européen n’avait tenté auparavant : traverser en marchant l’Amazonie d’ouest en est en autonomie en suivant la ligne de l’équateur sur la latitude 0°.

Le principe est simple : un kilomètre parcouru = 10 € reversés à son association.

Les fonds récoltés sont destinés à financer le programme de reforestation de la réserve indienne du río Tapajos : acheter les terres, les graines, payer les planteurs locaux et exploiter les arbres fruitiers.

En décembre dernier, Jean-Christophe Durel achevait son expédition. Depuis, il n’a cessé de travailler sur de nouveaux projets : montage d’un film, rédaction d’un livre, préparation d’une expédition au Groenland en 2009, d’un tour du monde, sans motorisation et en autonomie, en 2011.

Le 20 mars, il est intervenu auprès de collégiens pour présenter son film. Au cours de cette journée, les élèves ont réalisé une pépinière avec leurs professeurs. Les arbres vendus seront plantés en Guadeloupe et l’argent récolté reversé à son association pour reboiser l’Amazonie.

Du 1er au 7 avril 2008, pendant la Semaine de l’environnement et du développement durable, son association effectuera une opération de vente de plusieurs plants d’arbres. L’argent sera réinvesti en Amazonie.

Du 21 au 27 mai 2008, son association participera, avec son équipage 11 secondes, au Tour de la Guadeloupe à la voile, afin de communiquer sur la nécessité de lutter encore contre la déforestation.

L’itinéraire

Départ de l’expédition : 15 juillet 2007 depuis Quito, en Equateur.

• Pedernales, de la côte pacifique à Cayambe à VTT : 250 km.
• Ascension du mont Cayambe, 5790 m.
• De Cayambe à Puerto el Carmen de Putumayo : 300 km en VTT.
• Rivière Putumayo : descente en pirogue jusqu’à Puerto Leguizamo, San Cristobal, Ipiranga.
• Rivières Içá et Japurá : Ipiranga, Santo Antonio, Maraá.
• Rivière Urubaxi ou Cuiuni : Maraá, Barcelos.
• Fleuve río Negro : Barcelos, Moura, Balbina.
• Rivière Uatumá : Balbina, Santa Maria.
• Fleuve Amazone : Santa Maria, Obidos.
• Obidos, Prainha à VTT
• Prainha, Macapá en pirogue.
• Arrivée à Macapá en décembre 2007.

1 kilomètre parcouru permet de replanter un arbre !Programme de reforestation 

Plusieurs membres de l’association 11 secondes partiront en 2009 dans la réserve indienne du río Tapajos pour mettre en œuvre le programme de reforestation.Durant un mois, en collaboration avec la communauté indienne Munduruku, ils mettront des graines en pépinière.

Début janvier 2010, pendant la saison des pluies, tous les nouveaux plants de copaiba, anjioroba, ipé, caju, açaï et acaju seront mis en terre. A ce jour, l’association a récolté des fonds permettant de planter 5 040 arbres, soit 35 000 m2. L’objectif est de reboiser 20 hectares.

Notre choix

Particulièrement sensible à l’environnement, nous essayons d’œuvrer pour la diminution des émissions de CO2 et contre la déforestation. Ainsi, nous avons conduit différents projets comme la plantation d’arbres en Bulgarie ou la création de serres solaires au Ladakh. Le projet de Jean-Christophe Durel nous a convaincus : nous lui apportons une aide financière, mais, surtout, nous essayons de faire connaître son action. 

Une expédition en partenariat avec Allibert Trekking et Millet Expedition Project