Bannière Guides par passion

Mali - voyages solidaires

2010 - Dans tous nos prix d’achat à nos prestataires maliens, Yannick et Moïse, une participation de 4 % est incluse, destinée à financer des actions sur place.
Mali-micro-credit-Sangha

Durant la saison 2009-2010, une somme de 7 000 € à été consacrée à des actions de développement local ou humanitaire :

  • Construction de la route de Tiogou , entre Sangha et Yendouma, par les habitants du village de Tiogou eux-mêmes qui a permis le désenclavement de plusieurs villages, notamment à la saison des pluies, quand les crues de la rivière ne permettent plus de les atteindre en voiture (1 524 €).
  • Participation à la réparation de la route de Banani. Cette route, stratégique pour l’activité touristique, mais aussi pour la circulation entre le haut et le bas de la falaise de Bandiagara dans  sa partie centrale, a été construite par une ONG il y a plusieurs années, mais, très peu entretenue, elle était devenue dangereuse (2 286 €).
  • Prise en charge du salaire d’un instituteur à l’école de Yendouma Sogol : à la demande de la population de Yendouma, compte tenu nombre important d’enfants scolarisés et de la création du collège, qui a augmenté les dépenses de la population pour la scolarité, un salaire de d’instituteur a été financé, dont 592 élèves ont bénéficié (914 €).
  • Aide financière au fonctionnement de l’hôpital des nomades de Gossi : l’équilibre financier de la structure étant précaire, cette aide a permis au Dr Anne-Marie Salomon de subvenir à des dépenses urgentes (762 €).
  • Mise en place d'un microcrédit : les femmes du village de Yendouma ont pu bénéficier d’une somme d’argent afin de créer des activités de petit commerce ou d’embouche ovine (1 500 €).

Suite aux événements qui se sont produits dans le Sahel, la saison touristique 2010-2011 a été très courte. Nous avons été contraints de fermer la destination.

1 620  € ont tout de même pu être versés dans le cadre du financement de projets de développement local dans la région.