Bannière Guides par passion

Maroc - Un puits dans le désert

2000 - A la suite du décès de Philippe Allibert, en 1999, de très nombreux amis ont souhaité s'associer de manière concrète à la poursuite de son engagement en finançant le forage d'un puits dans le Sud marocain.
Maroc puits (Jean-François Candeille)

Un accès à l’eau facilité pour un avenir meilleur.

A la suite du décès de Philippe Allibert, en 1999, de très nombreux amis ont souhaité s’associer de manière concrète à la poursuite de son œuvre. La somme collectée a permis de mener à bien un projet qui lui tenait à cœur : le forage d’un puits dans le Sud marocain, dans la région désertique de Tazzarine, tout près du petit village de Saredrar.

Ce puits, creusé en 2000, d’une profondeur de 25 mètres, est situé à un carrefour de caravanes ; il permet aux tribus Aït Atta, sédentaires ou nomades, de maintenir leur mode de vie traditionnel. Equipé pour puiser l’eau potable, il comporte également un abreuvoir pour les animaux (chameaux, chèvres, moutons) de la région ou en transhumance.