Bannière Guides par passion

Islande, voyage au centre de la Terre

L’Islande ne ressemble à aucun autre pays. Un monde du bout du monde, tout près du pôle, où l’eau et la glace flirtent avec les entrailles de la Terre. Où les forces de la nature sont en perpétuel mouvement. Où les couleurs dessinent un camaïeu presque irréel. Où le jour ne finit jamais, jusqu’à ce que la nuit vienne prendre le relais…
tête

Des paysages d’aube des temps

“Descends dans le cratère du Yocul de Sneffels (…) et tu parviendras au centre de la Terre.” C’est en Islande que se trouve le centre de la Terre de Jules Verne, inspiré par ce petit bout de terre émergé d’à peine 100 000 km² surgi des eaux de l’Atlantique Nord à l’ère de la dérive des continents. Fumant, grondant, bouillonnant, une activité géologique intense a façonné, sculpté et composé des paysages d’une incroyable diversité : toundra, prairies, geysers, glaciers, cascades, volcans en activité, montagnes, déserts… qui, sous l’influence des lumières et des saisons, revêtent des couleurs à l’infini.
Ici, des montagnes jaune, vert et bleu, paysages de rhyolite, d’obsidienne ou de scories qui se teintent de rouge, pastel ou brun à l’automne. Là, des bassins bouillonnants aux eaux turquoise ou blanches percent les déserts de lave noire tachés de vert, là encore des glaciers bleus surplombent les magmas volcaniques orange. Et lorsque les aurores boréales illuminent le ciel, le spectacle est alors magique !

Trolls, elfes et fantômes…

C’est sur ces terres sauvages — obscurité quasi permanente en hiver, silence des hauts plateaux, brouillard nimbant le paysage, violence des éléments — que débarquent les premiers Vikings au IXe siècle. L’île est alors habitée par quelques moines irlandais qui y mènent un vie érémitique.
Ce sont les premiers habitants attestés de l’île, au VIIIe siècle, une île qui aurait été abordée dès le IVe siècle avant J.-C. par le navigateur grec Phytéas.
Fascinés par les forces de la nature en mouvement permanent, les Vikings ont peuplé cette terre de mythes et de légendes. Dans les montagnes, les rivières, les grottes... trolls, elfes, fantômes, créatures hybrides et animaux mystérieux ne sont jamais loin.
Un monde merveilleux, le “peuple invisible” de la mythologie nordique, qui fait partie intégrante de l’imaginaire des habitants et du patrimoine culturel du pays de feu et de glace.