NORESULT
 

Destinations

Voyages

Budget

Date et durée

Activités

Avantages

Niveaux

Thématiques

Voir les 1531 voyages !

Recherches précédentes :

Niveau
Sélectionnez un niveau
 
 
 
 
 
 
 

Sélectionnez un niveau pour évaluer vos capacités, après avoir choisi une activité.

Vous n'avez pas choisi d'activité, voici les descriptions de niveau pour de la randonnée.

Alpinisme niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Alpinisme niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Alpinisme niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Alpinisme niveau 7
Marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Alpinisme niveau 8
Marche très engagée en très haute altitude de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Nécessite impérativement une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Canyoning niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Canyoning niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Canyoning niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Canyoning niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Découverte niveau 1
Marche de moins de 4 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, ou sentier, accessible à toute personne aimant la marche et en bonne forme physique.  
Découverte niveau 2
Marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Multiactivités niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Multiactivités niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Multiactivités niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Multiactivités niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Rando-kayak niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Rando-kayak niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Rando-kayak niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Rando-kayak niveau 4
Pour toute personne ayant une pratique régulière de l’activité.
Randonnée niveau 2
Marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Randonnée niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Randonnée niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Randonnée niveau 5
Marche de plus 6 heures hors sentier ou en terrain accidenté, avec plus de 1000 mètres de dénivelée positive (et/ou 20 km). Possibilité de passages en altitude.
Randonnée niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Randonnée d'altitude niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Randonnée d'altitude niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Randonnée du vertige niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres. Passages aériens.
Randonnée du vertige niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Passages aériens.
Randonnée du vertige niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages aériens.
Raquette niveau 1
Marche de moins de 4 heures par jour accessible à toute personne aimant la marche et en bonne forme physique.
Raquette niveau 2
(en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur  parcours vallonné.
Raquette niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 600 mètres de dénivelée positive et/ou 15 kilomètres.
Raquette niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Raquette niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude ou sur glacier. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Ski de randonnée niveau 2
4 à 5 heures de ski de randonnée par jour et 400 à 800 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs à l’aise sur piste noire ayant une première expérience du ski hors piste et sachant skier avec un sac à dos léger. Pentes larges, régulières et peu raides.  
Ski de randonnée niveau 3
5 à 6 heures de ski de randonnée par jour et 500 à 900 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs toute neige ayant une première expérience du ski de randonnée et sachant skier avec un sac à dos de 6 à 8 kg. La connaissance de la technique de conversion (en montée) est nécessaire. Quelques passages techniques sur des pentes dépassant parfois 30°.     
Ski de randonnée niveau 4
6 à 7 heures de ski de randonnée par jour et 800 à 1 200 mètres de dénivelée. Accessible aux très bons skieurs sachant évoluer sur neige difficile avec un sac à dos de 8 à 12 kg et pratiquant régulièrement le ski de randonnée. Quelques passages techniques sur des pentes pouvant aller jusqu’à 35°.  
Ski de randonnée niveau 5
6 à 8 heures de ski de randonnée par jour et 1 000 à 1 500 mètres de dénivelée. Accessible aux très bons skieurs sachant évoluer sur neige difficile en altitude et sur glaciers, sur des parcours engagés, avec un sac à dos de 8 à 12 kg. Quelques passages techniques et/ou raides sur des pentes pouvant aller jusqu’à 35°.
Ski de randonnée niveau 6
6 à 8 heures de ski de randonnée par jour et 1 000 à 1 500 mètres de dénivelée, voire 1 800 certains jours. Accessible aux très bons skieurs entraînés sachant évoluer sur neige difficile en altitude et sur glaciers, sur des parcours engagés, avec un sac à dos de 8 à 12 kg et possédant des connaissances de base en alpinisme. Passages techniques et aériens avec portage des skis sur des pentes pouvant aller jusqu'à 40°.
Ski hors piste niveau 3
Pour bon skieur en toute neige voulant s’initier et progresser en ski hors-piste.
Ski hors piste niveau 4
Pour très bon skieur en toute neige ayant déjà une expérience du ski hors-piste. Très bon contrôle des virages et des arrêts. Descentes sur des pentes de 35 degrés environ.
Ski hors piste niveau 5
: pour excellent skieur en toute neige ayant déjà une expérience du ski hors-piste. Très bon contrôle des virages et des arrêts. Descentes sur des pentes de 35 degrés et plus.
Ski nordique niveau 3
(en moyenne) étapes de 5 heures par jour nécessitant la maîtrise du pas glissé et du pas tournant à la descente. Itinéraires au relief doux, en général damés.
Ski nordique niveau 4
(en moyenne) étape de 6 heures par jour nécessitant une bonne maîtrise technique sur terrain montagneux sans trace académique.
Ski nordique niveau 5
(en moyenne) étape de plus de 6 heures par jour nécessitant une bonne maîtrise technique sur terrain montagneux sans trace académique.
Trail niveau 6
En moyenne, rando-course de 6 heures par jour sur sentier et/ou 1 200 à 1 500 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2000 m) et/ou 20 à 25 kilomètres par jour.
Trail niveau 7
En moyenne, rando-course de 6 à 8 heures par jour sur sentier et/ou 1 500 à 1 800 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2200 m) et/ou 25 à 35 kilomètres par jour.
Trail niveau 8
En moyenne, rando-course de 8 à 10 heures par jour sur sentier et/ou 1 800 à 2 200 mètres de dénivelée positive (journée possible à plus de 2500 m) et/ou 35 à 45 kilomètres par jour.
Traîneau à chiens niveau 1
Accessible à toute personne en bonne forme physique.
Traîneau à chiens niveau 2
Pour toute personne ayant une première pratique de l’activité.
Traîneau à chiens niveau 3
Pour toute personne ayant une bonne pratique de l’activité.
Trekking niveau 2
(en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Trekking niveau 3
(en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Trekking niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 5
(en moyenne) marche de plus de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 6
(en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking niveau 7
Marche très engagée de plus de 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Trekking-alpinisme niveau 4
(en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18  kilomètres. Passages en altitude. Pour une découverte des techniques de haute montagne.
Trekking-alpinisme niveau 5
(en moyenne) marche de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une connaissance basique des techniques de haute montagne : niveau F (facile).
Trekking-alpinisme niveau 6
: (en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux PD et AD. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Trekking-alpinisme niveau 7
Marche très engagée de 8 heures par jour et plus hors sentier ou sur terrain accidenté et/ou plus de 1 000 mètres de dénivelée positive. Passages en altitude. Nécessite une maîtrise des techniques d’alpinisme : niveaux AD à D. Evolution en cordée autonome ou avec un guide.
Vélo niveau 1
2 à 4 heures de vélo par jour (soit 20 à 40 kilomètres) sur routes ou chemins généralement plats ; 200 mètres de dénivelée positive maximum. Accessible à toute personne ayant une bonne forme physique.
Vélo niveau 2
3 à 5 heures de vélo par jour (soit 30 à 50 kilomètres) sur chemins ou routes vallonnés ; 500 mètres de dénivelée positive maximum avec des montées toujours courtes. Accessible à toute personne pratiquant une activité physique régulière.
Vélo niveau 3
4 à 6 heures de vélo par jour (soit 40 à 70 kilomètres) sur chemins ou routes vallonnés ; 800 mètres de dénivelée positive maximum ; côtes pouvant atteindre un kilomètre et/ou distances longues sur terrain plat (jusqu'à 70 kilomètres). Accessible à toute personne ayant une pratique régulière du vélo sur terrain vallonné.
Vélo niveau 4
5 à 7 heures de vélo par jour (soit 40 à 70 kilomètres) sur terrain très vallonné à montagneux ; plus de 1 000 mètres de dénivelée positive ; côtes ou passages de cols de plusieurs kilomètres. Accessible à toute personne sportive ayant une pratique régulière du vélo avec dénivelée.
Label
Définissez le type de votre voyage
Nouveau
Confort
Par rapport au standard du pays, hébergement très confortable et transports privés.
Sommet
Sommets prestigieux de 3 000 à 6 000 mètres : un volcan ou un pic glaciaire, des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belles montagnes du globe.
Voyage d'exception
Sites mythiques, régions sauvages et reculées, grandes traversées, treks extraordinaires autour du monde, des voyages uniques où l’aventure est intense.
Expé
Des voyages qui nécessitent un minimum d’expérience des techniques d’alpinisme (cramponnage, descente en rappel, etc.), destinés aux personnes autonomes dans des conditions extrêmes, capables de vivre en petit groupe, loin de toute civilisation. Une expérience forte où l’engagement est réel. 
Photo
Des voyages adaptés à la prise de vue pour des passionnés d’images et d’espaces sauvages, encadrés par des guides ou accompagnateurs photographes.
Bon plan
Des voyages au prix réduit grâce à des prestations simplifiées par rapport au standard Allibert : par exemple, hébergement chez l’habitant, hôtel de catégorie inférieure, transports en commun, équipe logistique ajustée, dîners libres, etc.
Essentiel
Les voyages ou sites incontournables du pays ou de la région.
Autotour
Circuit dont les déplacements sont effectués avec un véhicule conduit par le client
Safari
Date de départ

Sélectionnez une date dans le calendrier

Vous avez atteint le nombre maximal de 4 dates sélectionnées

Durée
Autonomie
Évaluez votre niveau d'autonomie
 
 

Vous avez choisi de voyager en liberté.
Sélectionnez un niveau pour évaluer votre degré d'autonomie.

:
Autonomie  : lire le balisage sur un terrain “facile” dans un environnement francophone ou international, parfois avec l’assistance d’une équipe locale.

:
Autonomie : lire le balisage et s’orienter avec une carte et/ou suivre un tracé GPS dans un environnement francophone ou international.

:
Autonomie : lire le balisage et s’orienter avec une carte et/ou suivre un tracé GPS dans un environnement international ou un milieu isolé ; sur certaines étapes, prendre en compte la spécificité du terrain et la météo.

 
  • Conseils de guides
Repères :

equipement trekking

 Check-list : désert - trekking et randonnée


Avant de partir pour un voyage dans les déserts, il faut tenir compte, lors de la préparation de son sac, des composantes naturelles et spécifiques qui constituent ce milieu.
On pense tout de suite au soleil et au sable, et on oublie trop souvent le vent et le froid, qui peuvent être saisissants même sous ces latitudes.

Voici une liste d’équipement, vêtements et petits objets qui va faciliter votre préparation à un trek dans le désert.

Marche_desert

> Pour la tête

    • Un bonnet.
On perd beaucoup de chaleur corporelle par la tête (presque 25 % !), aussi un bonnet pour les soirées et les nuits fraîches est parfait.       
    • Un chapeau en toile foulard, une casquette…                   
En cas de journée très chaude, ne pas hésiter à mouiller le couvre-chef régulièrement.
   • Lunettes de soleil et étui.

> Pour le buste
    • T-shirts.                          
    • T-shirts manches longues.                  
    • Deuxième couche, type polaire.                    
    • Veste.
La pluie dans le désert reste très rare, en revanche, le vent est souvent présent. Une veste type Goretex offre l’avantage d’une protection contre les deux éléments.

> Pour les jambes                   
    • Collants.                                   
Très utile pour les soirées, et à utiliser en complément de chaleur dans le duvet. Un collant en polaire qui ne serre pas.
    • Pantalon.
Il existe aujourd’hui des matières très légères ; le choisir assez ample pour laisser l’air circuler.
   • Un bermuda long ou un pantacourt.
Dans la plupart des déserts, un pantacourt (pour les hommes et les femmes) est assez bien accepté des populations locales. En revanche, les shorts sont totalement à proscrire.

> Pour les pieds
   • Chaussettes.                            
   • Chaussures de randonnée.                            
   • Sandales ou tongs.

> Pour les mains
    • Gants légers : polaire, Stretch.

> Sac à dos
   • Sac à dos de randonnée léger, 25 à 30 litres.
Dans le désert, un petit sac à dos de cette contenance est suffisant. Appareil photo, gourdes, petite laine et parfois une partie du pique-nique sont les seuls éléments nécessaires pour la journée.

> Sac de voyage
   • Sac de voyage souple sans roulettes, 50 à 90 litres.       
Un sac souple est idéal pour ne pas blesser les animaux de bât ; en revanche, si le transport des bagages d’une étape à l’autre s’effectue en véhicule, il ne faut pas se priver de prendre un sac avec des roulettes, de loin plus pratique pour les déplacements dans les gares et les aéroports.

> Couchage
   • Duvet-sarcophage, température de confort comprise entre – 5 et + 5 °C.
   • Drap-sac en soie.
Le drap-sac permet de ne pas salir le sac de couchage à l’intérieur, et apporte un surcroît de chaleur très sensible.
   • Tente.
Une tente dite “trois saisons” est idéale pour les nuits dans le désert. Les fermetures Eclair doivent être en acier pour une meilleure résistance à l’abrasion du sable.

> Divers
   • Bâtons de marche.                              
   • Fil et aiguille.                                  
   • Trousse de toilette.                              
   • Serviette.                                  
   • Pastilles pour purifier l’eau (Micropur ou Hydrochlonazone).
Le goût que donnent ces pastilles est supportable, mais si vous voyagez plus de trois semaines dans une zone où il faut traiter l’eau, l’achat d’un filtre céramique devient indispensable.
   • Sachets plastiques de protection (type congélation).              
   • Couverture de survie (modèle renforcé).                  
   • Gourde ou gourde flexible à pipette.                     
   • Couteau.                           
   • Lacets de rechange.                              
   • Briquet.                          
   • Papier toilette.                           
   • Serviettes humidifiées type lingettes.  
Les lingettes que l’on trouve dans le commerce sont très pratiques, mais un gant de toilette et une petite cuvette d’eau suffisent pour faire une toilette et cela est plus écologique.   
    • Appareil photo.                      
    • Livres de voyage.                      
    • Lentilles jetables ou lunettes correctrices de secours.      
    • Une lampe frontale et ses piles.

> Pochette antivol et documents                   
    • Passeport (ou carte d’identité).
    • Visa selon le pays.
    • Carnet de vaccinations et indications médicales.
    • Devises, carte de crédit.
    • Contrat d’assistance et d’assurance.
    • Papiers personnels.

Le chèche est idéal, et il est généralement aisé de s’en procurer un dès la sortie de l’aéroport. Cuisiniers, chameliers… se feront un plaisir de vous apprendre à le mettre de différentes façons ; pour cela, il faut le choisir assez long.

Des chemises légères à manches longues remplacent avantageusement les T-shirts en coton en laissant circuler l’air entre le tissu et votre peau.

Des chaussures légères et aérées suffisent le plus souvent, ajoutez une paire de sandales de marche pour le bivouac et pour pouvoir continuer à marcher en cas d’ampoules importantes.

En général, les nuits sont relativement fraîches, et les amplitudes thermiques entre le jour et la nuit accentuent la sensation de froid. Un bon duvet est alors indispensable — il est évidemment plus facile d’ouvrir son duvet et de l’utiliser comme une couette si l’on a trop chaud, alors qu’il est quasi impossible de se réchauffer et de passer une bonne nuit dans un duvet trop juste. Une doudoune, un bonnet et même des gants sont souvent utiles pour les soirées.

Si vous choisissez d’emporter une tente, il vous faut un modèle autoporté, car, dans le sable, les sardines ne tiennent pas. En cas de vent, le poids du sac de voyage suffit généralement à maintenir la tente. Mais on peut ensabler des sacs plastiques aux quatre coins pour la fixer si le vent souffle plus fort, c’est la technique de l’ancre à neige mise au service du désert.

L’entretien des fermetures Eclair (sac, vêtement, tente…) se fait simplement avec une vieille brosse à dents pour enlever poussières et grains de sable. Passez ensuite de la paraffine pour les lubrifier.

Les petits objets qui facilitent la vie pendant un trek dans le désert
– un chargeur solaire de batterie (appareil photo numérique, MP3, téléphone portable),
– une deuxième gourde pour laisser le temps aux pastilles de purification de l’eau d’agir sans se priver de boire,
– un briquet pour brûler le papier toilette,
– une taie d’oreiller que l’on remplit avec sa veste polaire.

equipement trekking

 

Mentions légales & Conditions Générales de Vente © Tous drois réservés Allibert Trekking

 

En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur relatifs à l'acceptation des cookies, vous acceptez leur utilisation pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'information sur la page mentions légales