Le chèche, accessoire indispensable du désert

Un voyage dans le désert est une aventure hors du commun, découvrez comment préparer votre trek grâce au chèche !
Homme devant un feu de camp, dans le désert, Mauritanie

L’emploi du chèche (ou chech) remonte à des temps immémoriaux… Porté depuis toujours par les Touaregs, mais également dans la plupart des déserts, où il est désigné par d’autres termes, le long foulard est le plus souvent en coton, le chèche indigo, en lin, étant plus souvent réservé aux jours de fête... Et si ses usages sont multiples pour ceux qui vivent dans le désert, son utilité est réelle lorsqu’on y effectue un trek.

Glisser un chèche dans son sac avant le départ est donc tout sauf folklorique ! En le nouant autour de la tête, et en laissant dépasser l’une de ses extrémités de plusieurs dizaines de centimètres, il permet selon les situations de protéger la tête, le cou et le visage face à la chaleur, au soleil, au froid, voire au sable lorsque celui-ci est soulevé par une tempête… Indispensable, donc !