Bannière Guides par passion

Evaluer son niveau

Pour choisir votre circuit et votre niveau, il est essentiel d’être objectif avec vous-même : serez-vous capable d’effectuer une journée moyenne du niveau choisi ? pourrez-vous repartir le lendemain pour la même distance et la même dénivelée ? Pour le savoir, nous vous conseillons de pratiquer régulièrement un sport d’endurance (trail, vélo, ski de fond, ski de randonnée, marche nordique, etc.), et de tester vos ressources sur des parcours accidentés si vous ne pratiquez pas régulièrement la marche ou la course en montagne.
niveau trail

Conditions requises

  • Une bonne hygiène de vie et une bonne santé.
  • Une bonne tonicité et un minimum de souplesse pour aborder sans fatigue ni bobos les difficultés d’un terrain de montagne (pierrier, rupture de pente, etc.).
  • Un niveau réel supérieur ou égal au niveau du circuit.
  • Une bonne dose de bonne humeur et une approche positive de l’effort.

Trois exemples de test pour évaluer sa condition physique

Sachant que le mieux est l’évaluation de vos capacités sur le terrain.

Calculer son IMC, qui doit être compris entre 19 et 24

L’IMC calcule l’équilibre de votre poids par rapport à votre taille*. Si votre IMC est inférieur à 19, votre manque de réserve se traduira par des fringales lors des longues étapes. Si votre IMC est supérieur à 24, votre surpoids provoquera une insupportable dépense énergétique dans les montées et une usure prématurée des articulations dans les descentes.
* IMC = poids (kg)/ taille (m) au carré. Ex : IMC = 21 pour 1,80 m et 75 kg.

Procéder au test de Ruffier

Le résultat doit être inférieur à 5
 

Valider sa capacité à tenir pendant plus d’une heure les rythmes minimum suivants :

10 m/mn en montée. 15 m/mn en descente. 6 km/h sur terrain plat
Dans ces conditions, vous parcourrez des étapes de l’ordre de 25 kilomètres et 1500 mètres de dénivelée en moins de 6 heures et vous remplissez les exigences pour affronter nos circuits de niveau 1 !