Bannière Guides par passion

L'enfant et l'effort

L’enfant présente des caractéristiques physiologiques propres, qui ont une influence sur la pratique de la randonnée.
enfant randonnée
  • Jusqu’à l’adolescence, le squelette n’est pas achevé. L’os de l’enfant est plus déformable que celui de l’adulte, ce qui exige une vigilance particulière quant à la charge du sac à dos (pas plus de 10 % du poids corporel jusqu’à l’adolescence, puis 15 % maximum).
  • A la puberté, le squelette grandit parfois plus vite que les muscles, d’où un risque de lésion des attaches musculo-tendineuses (entorses…), heureusement compensé par une agilité (capacités proprioceptives) plus grande que chez l’adulte.
  • En période prépubère, garçons et filles ont le même rapport de masse grasse/poids total. A la puberté, ce rapport augmente chez les filles : cet accroissement de la masse graisseuse diminue l’hydratation de l’organisme. On fera donc particulièrement attention à l’hydratation des jeunes filles en cas de forte chaleur.

 

En pratique, on peut distinguer plusieurs tranches d’âge :

De 3 à 5 ans, l’enfant est capable de marcher pendant deux à trois heures et sur des dénivelées compris entre 500 et 700 mètres. Il faut prévoir de très nombreuses haltes jeux, donner des objectifs intermédiaires, environ tous les quarts d’heure. Il ne faut pas oublier d’inclure les temps de descente dans la gestion de l’effort : à cet âge, l’enfant ne les considère pas comme particulièrement ludiques et rechigne à marcher.

De 6 à 10 ans, on peut envisager des randonnées de 4-5 heures et des dénivelées de l’ordre de 800 mètres. C’est l’âge idéal pour les bivouacs en montagne, les randonnées chamelières, les voyages en famille… Les enfants feront leur propre feu, aménageront leur tente, leur cabane, etc.

De 11 à 14 ans, l’enfant peut suivre un adulte pour une randonnée n’excédant pas 6 à 8 heures. On peut alors envisager des dénivelées au-delà de 1000 mètres, en prévoyant de longues périodes de repos. A cet âge, solidement encadré, il pourra pratiquer l’alpinisme en famille avec des courses de niveau PD.