Bannière Guides par passion

Rester sec sous une forte pluie

Nous ne parlons pas ici de “crachin breton”, mais de “vraie”pluie, celle qui mouille et s’insinue partout… Pour se protéger d’une grosse averse, le randonneur averti dispose d’une couche imperméable sous forme d’une veste et d’un pantalon à membrane type Gore-tex, d'un couvre-sac imperméable, éventuellement d’un parapluie (s’il n’y a pas de vent) et/ou d’une cape de pluie.
pluie

Pour des parcours ou des activités moins exposés (promenades), un vêtement à simple enduction microporeuse beaucoup moins cher suffit. Depuis quelques années, la tendance est à la légèreté, avec des vestes techniques pesant moins de 500 grammes. Quel que soit votre choix, simple enduction ou membrane, sachez que leur imperméabilité diminue dans le temps et à l’usage.

Les trekkeurs complètent ainsi souvent cette « dernière couche » par une supplémentaire : la cape de pluie qui recouvre le marcheur et son sac à dos. Une bonne cape de pluie est ample, à enduction microporeuse et à coutures microsoudées. En moyenne montagne, elle peut remplacer une veste de montagne si l’on dispose d’une micropolaire coupe-vent (Windstopper, Venturi, M-Wind, etc.) : ce qui permet d’alléger encore le sac.

Sous un climat tempéré et en moyenne montagne, lorsque les températures négatives ne sont pas à craindre, mieux vaut choisir un pantalon polyester, ultra-léger, qui sèche très vite, plutôt qu’un pantalon technique lourd et cher. S’il fait vraiment froid, on peut toujours enfiler un collant.

Quant au parapluie, il est fort utile dès qu’il n’y a pas de vent. Pour des destinations où les averses sont fréquentes (Norvège, Islande, Nord canadien, Alpes en fin d’été), le parapluie constitue l’arme presque absolue contre l’humidité, loin devant la cape de pluie et la parka high-tech et permet de se passer de la capuche. Choisir un manche et un mât en bois ou en plastique pour éviter de faire paratonnerre. On peut le fixer ouvert sur le sac à dos grâce aux sangles à skis, et marcher ainsi les mains libres. Son seul inconvénient : le poids, mais il reste cependant très raisonnable pour les modèles en plastique. Les modèles légers et compacts seront préférables pour les parcours en itinérance.

 

boutique snowleader