Bannière Guides par passion

Altitude, hypoxie et acclimatation

“L’hypoxie, diminution de la quantité de molécules d’oxygène disponibles dans l’air, est une contrainte inévitable liée à l’altitude : aucun moyen technique ne permet de remplacer l’adaptation physiologique.”* La pression atmosphérique baisse au fur et à mesure que l’on prend de l’altitude, la pression partielle en oxygène baisse donc avec elle**. Les globules rouges, assurant le transport de l’oxygène jusqu’aux cellules, ne fournissent plus assez de molécules d’oxygène, indispensables au bon fonctionnement des cellules. Ce qui entraîne la dégradation de certaines fonctions : musculaire, rénale, digestive, ventilatoire, cérébrale...

* Source : Santé et Altitude/ARPE.
** La quantité d’oxygène diminue de 30 % à 3 200 mètres, de 50 % à 5 500 mètres et de près de 70 % au sommet de l’Everest.

Conséquences du manque d’oxygène sur l’organisme

hypoxie

Pour compenser, l’organisme humain développe un mécanisme physiologique afin d’établir une oxygénation suffisante : augmentation du rythme cardiaque, la respiration s’accélère pour une meilleure ventilation, mais, surtout, le nombre de globules rouges (polyglobulie) augmente afin d’accroître la capacité de transport d’oxygène dans le sang (cela nécessite environ 8 à 10 jours). C’est l’acclimatation.
L’acclimatation est progressive et varie selon les individus ; elle ne dépend ni de l’entraînement physique, ni des séjours précédents en altitude. L’acclimatation est liée à la sensibilité des chémorécepteurs carotidiens ; une consultation médicale spécialisée suivie d’un test à l’hypoxie (altitude équivalente à 4800 m) vous permettront d’évaluer vos capacités d’adaptation.

Liste des consultations de médecine de montagne

Hôpital Avicenne
Service de physiologie, explorations fonctionnelles et médecine du sport
125, route de Stalingrad
93009 Bobigny
Tél. : 01 48 95 58 32

Hôpital de Poissy
Médecine du sport
10, rue du Champs-Gaillard, 78300 Poissy

Ecole nationale de ski et alpinisme
Service médical
BP 24, 74400 Chamonix
Tél : 04 50 55 30 07

Hôpital Sud
Consultation de biologie
et de médecine du sport
Avenue de Kimberley
38140 Echirolles
Tél. : 04 76 76 54 94

Hôpital Saint-Jacques
Service de médecine du sport
85, rue Saint-Jacques
44035 Nantes
Tél : 02 40 84 60 61

Hôpital Larrey
Explorations fonctionnelles
et respiratoires
31059 Toulouse
Tél. : 05 67 77 16 98

Hôpital de Briançon
Centre médico-sportif
05100 Briançon
Tél. : 04 92 20 10 33

Hôpital Arnaud-de-Villeneuve
Explorations fonctionnelles
et respiratoires
371, avenue du Doyen-G.-Giraud
34295 Montpellier
Tél. : 04 67 33 59 11 et 59 08

Hôpital civil
Explorations fonctionnelles
et respiratoires
1, place de l’Hôpital
67091 Strasbourg
Tél. : 03 69 55 13 87

Hôpital de la Timone
Explorations fonctionnelles
et respiratoires
264, rue Saint-Pierre
13385 Marseille
Tél. : 04 91 38 57 84

Hôpital d’Aoste (Italie)
Unité sanitaire locale
Tél. : 01 65 54 36 04

Hôpital de la Croix-Rousse
Explorations fonctionnelles respiratoires
103, Grand-Rue-de-la Croix-Rousse
69317 Lyon cedex 04
Tél. : 04 72 07 18 62

Hôpitaux du Pays du Mont-Blanc
380, rue de l’Hôpital
74700 Sallanches
Tél. : 04 50 47 30 89

Hôpital de Bellevue
25, bd Pasteur
42100 Saint-Etienne
Tél. : 04 77 12 79 85

CHU Rennes-Pontchaillou
Unité de biologie
et médecine du sport
2, rue Henri-le-Guilloux
35033 Rennes Cedex 9
Tél. : 02 99 28 41 33

Pour plus de détails, contacter :

ARPE (Association pour la recherche en physiologie de l’environnement)
UFR de Médecine
74, rue Marcel -Cachin 93017 Bobigny cedex
Tél. : 33 (1) 48 38 77 58
E-mail : contact@arpealtitude.org
www.arpealtitude.org

Ifremont
Hôpital de Chamonix
509, route des Pèlerins 74000 Chamonix-Mont-Blanc
Tél. : 08 26 14 80 00
E-mail : contact@ifremont.com
www.ifremont.com