Bannière Guides par passion

Comment s’équiper pour le Kilimandjaro

L’ascension du Kilimandjaro est une aventure unique, accessible à tout trekkeur en bonne forme, mais qui nécessite une préparation rigoureuse, notamment en termes de matériel. Le choix de l’équipement est gage de confort pendant le trek d’approche et joue un rôle clé dans la réussite de l’ascension du sommet. Voici les éléments clés de l’équipement et de sa préparation.
ascension du kilimnadjaro

L'équipement et les sacs

Le matériel est réparti entre deux sacs : le sac porté pendant la journée de trek et le sac confié aux porteurs, que vous retrouvez le soir au camp. Dans chacun de ces sacs, le matériel doit être rangé dans un ou plusieurs sacs étanches pour être protégé de la pluie éventuelle.

Voilà le matériel qui va vous accompagner sur les flancs de la montagne et jusqu’au sommet du Kilimandjaro !

Dans le détail :

tenue courte ascension Kilimandjaro

La tenue évoluera au fil des jours et de la météo. Si elle peut être courte les deux premiers jours, on ajoutera des couches au fur et à mesure de la montée en altitude.
La casquette et les lunettes de soleil (catégorie 4) sont indispensables pour se protéger du soleil.

L’équipement de pluie : veste, pantalon, poncho, parapluie*. équipement de pluie ascension du Kilimandjaro
vêtements ascension du Kilimandjaro Les vêtements de rechange : deux ou trois sous-vêtements de rechange, une polaire, deux pantalons, des chaussettes de rechange, des chaussettes chaudes pour le jour du sommet.
Les vêtements chauds : une petite ou moyenne doudoune (dans le sac à dos dès le deuxième jour), une grosse doudoune pour le jour du sommet (compressée dans sa pochette), bonnet, bandeau, petits gants, gros gants pour le jour du sommet. vêtements chauds ascension du Kilimandjaro

chaussures ascension du Kilimandjaro

Les chaussures : une paire de baskets ou chaussures de randonnée légères, une paire de chaussures de trek chaudes pour le jour du sommet.
Des bâtons pliables ou télescopiques.
Les accessoires : crème solaire, couteau de poche, papier toilette et briquet, lampe frontale et piles de rechange. accessoires ascension du Kilimandjaro
trousse de toilette ascension du Kilimandjaro La trousse de toilette réduite au minimum : lingettes déshydratées, savon en feuilles ou petit savon, brosse à dents, dentifrice, gel hydro-alcoolique, boules Quiès, masque pour les yeux.
Pour le couchage, un duvet chaud (– 5 °C à – 10 °C) et un matelas gonflable type Thermarest. Un matelas en mousse de 6 à 8 cm vous est fourni, mais matelas personnel en plus est un gage de confort supplémentaire. duvet matelas ascension Kilimandjaro
papiers telephone appareil photo Kilimandjaro Ses papiers, argent, passeport.
Appareil photo et/ou téléphone avec pochette imperméable.
Des gourdes pouvant contenir trois litres d’eau, des pastilles purificatrices et un Thermos pour le jour du sommet. Chaque jour, l’équipe de cuisine remplit les gourdes d’eau, que vous traitez avec vos propres pastilles. Le délai de traitement étant en général d’une heure, il est important d’être vigilant entre les “gourdes prêtes à boire” et les “gourdes en traitement”. gourdes et thermos ascension Kilimandjaro
pharmacie ascension Kilimandjaro La pharmacie : se référer à la fiche technique pour une liste exhaustive
et valider son contenu avec votre médecin avant votre départ.
Du chocolat ou autre douceur, carburant indispensable pour le moral de l’équipe ! chocolat ascension du Kilimandjaro
sac à dos Kilimandjaro Un sac à dos d’environ 30 litres pour la journée. Des sacs étanches pour protéger les affaires de la pluie dans le sac de la journée et le sac de portage.

Dans le sac de la journée, pendant le trek, on retrouve le matériel suivant :

  • L’équipement de pluie : veste, pantalon, poncho, parapluie*.
  • Un vêtement de rechange.
  • Des vêtements chauds : pantalon et polaire le ou les premiers jours (en fonction de la météo) ; doudoune, gants et bonnet dès le troisième jour.
  • Equipement solaire : casquette, lunettes (catégorie 4), crème solaire.
  • Vivres de courses, barres
  • Trois litres d’eau traitée avec des pastilles.
  • Appareil photo.
  • Petite pharmacie d’urgence (pansements, Doliprane, traitement personnel).
  • Portefeuille et papiers.
  • Papier toilette avec briquet pour le brûler et/ou sac poubelle.

Le reste du matériel, rangé dans un ou plusieurs sacs étanches, est confié aux porteurs dans un sac de portage de 55 litres qui vous sera fourni. Attention ! ce sac ne doit pas excéder 12 kilos.

* NB : le parapluie est parfois interdit par le parc, nous vous conseillons de bien demander à votre guide ce qu’il en est avant de partir.

La tenue pour le sommet

Le jour de l’ascension, le principe reste, comme souvent en montagne, de superposer les couches de vêtements. Le départ au cœur de la nuit implique souvent une température déjà basse. En gagnant de l’altitude, la température descend, et malgré l’effort de la montée, on ajoute des couches au fur et à mesure.

  • Sous-couche : sous-vêtements techniques, collant, chaussettes chaudes, première couche thermique.
  • Première couche : chaussures de trek chaudes, pantalon, première veste thermique, gants, bandeau, frontale.
  • Première doudoune.
  • Seconde couche : pantalon coupe-vent, veste coupe-vent, gants très chauds, bonnet.
  • Dernière couche : seconde doudoune, lunettes de soleil catégorie 4.
  • Equipement : bâtons, sac à dos.

Dans le sac à dos, on retrouve les vêtements avant de les mettre, les gourdes et le Thermos, les papiers, les vivres de course et l’appareil photo.

Nos conseillers spécialisés sont à votre disposition.
Bonne ascension à toutes et à tous !