Angleterre

Présentation

L’Angleterre offre une incroyable diversité de sites touristiques car ses neufs régions ont chacune une identité unique. Des collines en pente douce des Cotswolds en passant par la vie citadine trépidante de Manchester, jusqu’aux charmes des petits villages de Cornouailles... Il y a beaucoup à découvrir !

Population

51,4 millions d’habitants.

Superficie

131 760 km2.

Capitale

Londres.

Villes principales

Manchester, Birmingham, Leeds, Liverpool.

Point culminant

Scafell Pike (978 m).

Langue officielle

anglais.

Décalage horaire

par rapport à la France, une heure de moins tout au long de l'année.


Géographie

L’Angleterre est compartimentée en trois régions de hautes terres : les Pennines au nord, les monts du Cumberland (Lake District) au nord-ouest et la péninsule de Cornouailles au sud (massifs de Dartmoor, d’Exmoor et de Bodmin Moor) et en deux régions de basses terres à l’est (East Anglia) et au sud-est, avec le bassin sédimentaire de Londres. La côte sud-est est bordée de collines crayeuses (Downs). L’Angleterre bénéficie d’un important réseau fluvial qui est largement utilisé. Aucun point du pays n’est à plus de 120 km de la mer ou d’un cours d’eau remonté par la marée.

Climat
Après la pluie, le beau temps est un dicton qui s’applique parfaitement à l'Angleterre qui bénéficie d’un climat tempéré et parfois nuageux. Cependant, l’on profite de longues soirées d’été grâce à sa latitude nord, et les périodes de beau temps peuvent vous surprendre quelle que soit la saison.
Le temps peut changer beaucoup d’un jour à l’autre, les températures d’été sont généralement comprises entre 14 et 30 °C (de juin à août), celles d’hiver entre 1 et 5 °C (de décembre à février). En général, plus vous allez au sud, plus il fait chaud.

Economie
La nature du sol et les conditions climatiques favorables font de l’Angleterre la première région agricole du Royaume-Uni. Les exploitations, de 40 à 50 ha en moyenne, sont fortement mécanisées. Néanmoins, le secteur agricole ne représente qu’une faible partie du revenu de l'Angleterre, la primauté restant à l'industrie.
L’industrie se concentre dans les Pays noirs, jadis spécialisés dans l’extraction de la houille et dans l’industrie textile, en cours de reconversion. La spécificité de Londres réside dans l’importance du secteur tertiaire.

Société
83,8 % de la population du Royaume-Uni vivent en Angleterre, où la densité de population est de 389,2 habitants au km². La majorité des Anglais sont les descendants des premiers peuples celtiques et ibériques, et des envahisseurs qui se sont installés par vagues successives (Romains, Anglo-Saxons, Danois et Normands). Depuis 1950, la diversité ethnique de l’Angleterre s'est accrue avec l’arrivée d’immigrants d'Asie du Sud et des Caraïbes, principalement dans les grandes villes. Aujourd'hui, environ la moitié des personnes appartenant à des minorités ethniques sont nées en Angleterre. Ce pays, autrefois une nation de petites communautés rurales, s’est hautement urbanisé depuis le début du XIXe siècle.

Châteaux et fantômes
Les châteaux médiévaux britanniques sont souvent de simples donjons, développés au cours des siècles, jusqu’à devenir de vrais logis parfois transformés en résidences luxueuses durant la Renaissance. Après la Réforme, se sont multipliés les petits châteaux inspirés des donjons, les tower-houses caractéristiques du style baronial, typiquement anglais. Le folklore des fantômes est né au siècle dernier sous l’influence du romantisme ambiant. En réalité, les histoires de fantôme constituent une plus-value immobilière non négligeable pour les châtelains, d’où la multiplication des demeures hantées.

Guides

Angleterre - Pays de Galles
, guide Vert, Hachette.
Angleterre et pays de Galles, Abigaël Brisou-Nowik, Marcus.