Ouest américain

Présentation

C’est sous l’impulsion du naturaliste John Muir, soutenu par Théodore Roosevelt, qu’est née l’idée d’un espace naturel préservé. Le parc du Yellowstone, créé en 1872 dans le Wyoming, en est la première concrétisation. Cette idée a fait son chemin et, aujourd’hui, plus de deux cents parcs nationaux et parcs naturels sauvegardent des paysages et des biotopes aux Etats-Unis.
- L’accès aux parcs nationaux, gérés par le Bureau of Land Management et National Forests, est payant. Il est avantageux d’acheter un Annual Park Pass qui donne accès pour un an (à compter de la date d’achat) à tous les parcs nationaux, aux passagers d’une même voiture (quatre adultes au maximum) pour 80 USD (2014). L’entrée est gratuite pour les moins de 16 ans. N’oubliez pas de signer le dos de votre pass. A l’entrée de chaque parc national (National Park) ou régional (State Park), une carte détaillée vous sera remise sur présentation de votre pass.
- La réglementation à l’intérieur des parcs est très stricte : ne pas sortir des chemins balisés, ne laisser ni mégots ni papiers... Toute infraction au règlement est passible d’amende. Les rangers (gardiens du parc) sont assermentés et ont toute autorité (même pour les excès de vitesse).
- Les centres des visiteurs (Visitor’s Centers) sont une source d'informations très complète (météorologie, état des sentiers...), mais aussi un lieu où se procurer souvenirs, cartes postales, ouvrages spécifiques (volcanologie, cartes géologiques...), etc.
- Les parcs offrent un réseau de sentiers très variés et systématiquement répertoriés en fonction de leur difficulté et du temps nécessaire pour les parcourir. Certains sentiers de découverte sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ces chemins de randonnée sont balisés et entretenus régulièrement par les rangers.
- On trouve généralement un parking, des toilettes et un point d’eau au départ des sentiers, matérialisés par un panneau répertoriant leur nom et leur kilométrage. En cours d’itinéraire, des panneaux indiquent aux différents embranchements les variantes possibles. Les vols dans les voitures sont extrêmement rares, cependant il est d’usage de ne laisser aucun objet de valeur à la vue de tous sur les sièges ou sur la plage arrière du véhicule.
- Avant de partir, renseignez-vous auprès des rangers dans les centres des visiteurs sur l’état des sentiers, leur ouverture ou leur fermeture, et sur les conditions météorologiques.

Le climat
- Il peut faire très chaud dans cette partie du monde, la majorité des espaces que vous parcourez sont considérés comme des zones semi-désertiques. Il faut donc s’équiper (casquette, lunettes de soleil, vêtements amples et légers) et ne pas oublier de beaucoup s’hydrater.
- Lors de la programmation des randonnées, tenir compte des orages qui sont particulièrement violents et peuvent inonder subitement un canyon, même si celui-ci est loin de l’épicentre de l'orage. Prendre connaissance du bulletin météorologique et demander l’avis d’un ranger au centre des visiteurs avant de partir randonner est un bon réflexe.

Tourisme responsable
- Acheter un mug, tasse en plastique isotherme avec un couvercle, permet de faire le plein de café ou de coca sans utiliser de gobelet en carton dans les stations-service...

Faune

Ce qui émerveille et fait en partie la beauté des parcs nationaux, c’est la faune sauvage. Nous vous demandons de la respecter et de lui conserver son caractère sauvage.
Il est illégal de donner à manger aux animaux, car cela pourrait les rendre malades ou les tuer. Les animaux sauvages, même les plus paisibles en apparence, sont imprévisibles. Les cerfs peuvent donner des coups de sabot et piquer avec leurs bois, et souvent les rongeurs mordent.
Les animaux sauvages ne sont pas abandonnés par leurs parents. Les jeunes animaux sont souvent laissés en lieu sûr pendant que les parents cherchent à manger. L’animal adulte revient au bout de quelques heures. Si vous rencontrez un jeune animal, laissez-le, les parents reviendront. Si vous trouvez un jeune oiseau, ne le bougez pas. Selon toute probabilité, les parents continueront à lui donner à manger.

Dans les déserts (Death Valley, Zion...)
- Soleil et chaleur
Protégez-vous de l’intensité du soleil et des températures d’été atteignant 43 °C (110 °F). Protégez-vous la peau avec de la crème solaire haute protection. Portez des vêtements de couleur claire, un chapeau et des lunettes de soleil assurant une bonne protection contre les rayons ultraviolets. Evitez l’épuisement par la chaleur. Prévoyez vos efforts physiques le matin et le soir.
Le désert est sec. Emportez avec vous assez d’eau pour tous les membres de votre groupe. Buvez au moins 4 litres par personne chaque jour. La soif est le premier symptôme de déshydratation ; buvez avant d’avoir soif. Maux de tête et crampes musculaires sont des symptômes avancés de déshydratation. De l’eau est disponible aux centres d’accueil, aux campings, à Zion Lodge et au Temple de Sinawava. Ne buvez pas l’eau non traitée des rivières ou des sources.
- Crues soudaines
Tous les canyons étroits sont potentiellement dangereux. Les crues soudaines, souvent causées par des orages survenus à des kilomètres, présentent de réels dangers qui peuvent être mortels. Vous prenez un risque en entrant dans un canyon étroit. Lors d’une crue soudaine, le niveau de l’eau monte presque instantanément. Restez attentifs à ces signes annonciateurs d’éventuelles crues soudaines : changement d’aspect subit de l'eau, qui passe de claire à boueuse, niveau d’eau croissant ou courants plus violents, formation de nuages ou bruit de tonnerre. Si vous observez l’un de ces signes, cherchez à vous réfugier immédiatement sur une hauteur.
- Randonnées
Lors de vos randonnées, restez sur des sentiers existants et faites attention où vous placez les pieds, surtout sur les belvédères et près des à-pics. Restez toujours à l’écart des bords. Surveillez étroitement les enfants. Les personnes qui ne se sentent pas à l’aise en hauteur doivent faire demi-tour si elles atteignent une pente qui les inquiète. Le sable meuble et les cailloux rendent les pierres très glissantes. Attention aux bords lorsque vous utilisez appareils photos ou jumelles. Ne jetez ou ne faites jamais rouler des pierres. Des randonneurs peuvent se trouver en dessous de votre chemin.

Présentation

C’est sous l’impulsion du naturaliste John Muir, soutenu par Théodore Roosevelt, qu’est née l’idée d’un espace naturel préservé. Le parc du Yellowstone, créé en 1872 dans le Wyoming, en est la première concrétisation. Cette idée a fait son chemin et, aujourd’hui, plus de deux cents parcs nationaux et parcs naturels sauvegardent des paysages et des biotopes aux Etats-Unis.
- L’accès aux parcs nationaux, gérés par le Bureau of Land Management et National Forests, est payant. Il est avantageux d’acheter un Annual Park Pass qui donne accès pour un an (à compter de la date d’achat) à tous les parcs nationaux, aux passagers d’une même voiture (quatre adultes au maximum) pour 80 USD (2014). L’entrée est gratuite pour les moins de 16 ans. N’oubliez pas de signer le dos de votre pass. A l’entrée de chaque parc national (National Park) ou régional (State Park), une carte détaillée vous sera remise sur présentation de votre pass.
- La réglementation à l’intérieur des parcs est très stricte : ne pas sortir des chemins balisés, ne laisser ni mégots ni papiers... Toute infraction au règlement est passible d’amende. Les rangers (gardiens du parc) sont assermentés et ont toute autorité (même pour les excès de vitesse).
- Les centres des visiteurs (Visitor’s Centers) sont une source d'informations très complète (météorologie, état des sentiers...), mais aussi un lieu où se procurer souvenirs, cartes postales, ouvrages spécifiques (volcanologie, cartes géologiques...), etc.
- Les parcs offrent un réseau de sentiers très variés et systématiquement répertoriés en fonction de leur difficulté et du temps nécessaire pour les parcourir. Certains sentiers de découverte sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ces chemins de randonnée sont balisés et entretenus régulièrement par les rangers.
- On trouve généralement un parking, des toilettes et un point d’eau au départ des sentiers, matérialisés par un panneau répertoriant leur nom et leur kilométrage. En cours d’itinéraire, des panneaux indiquent aux différents embranchements les variantes possibles. Les vols dans les voitures sont extrêmement rares, cependant il est d’usage de ne laisser aucun objet de valeur à la vue de tous sur les sièges ou sur la plage arrière du véhicule.
- Avant de partir, renseignez-vous auprès des rangers dans les centres des visiteurs sur l’état des sentiers, leur ouverture ou leur fermeture, et sur les conditions météorologiques.

Le climat
- Il peut faire très chaud dans cette partie du monde, la majorité des espaces que vous parcourez sont considérés comme des zones semi-désertiques. Il faut donc s’équiper (casquette, lunettes de soleil, vêtements amples et légers) et ne pas oublier de beaucoup s’hydrater.
- Lors de la programmation des randonnées, tenir compte des orages qui sont particulièrement violents et peuvent inonder subitement un canyon, même si celui-ci est loin de l’épicentre de l'orage. Prendre connaissance du bulletin météorologique et demander l’avis d’un ranger au centre des visiteurs avant de partir randonner est un bon réflexe.

Tourisme responsable
- Acheter un mug, tasse en plastique isotherme avec un couvercle, permet de faire le plein de café ou de coca sans utiliser de gobelet en carton dans les stations-service...

Faune

Ce qui émerveille et fait en partie la beauté des parcs nationaux, c’est la faune sauvage. Nous vous demandons de la respecter et de lui conserver son caractère sauvage.
Il est illégal de donner à manger aux animaux, car cela pourrait les rendre malades ou les tuer. Les animaux sauvages, même les plus paisibles en apparence, sont imprévisibles. Les cerfs peuvent donner des coups de sabot et piquer avec leurs bois, et souvent les rongeurs mordent.
Les animaux sauvages ne sont pas abandonnés par leurs parents. Les jeunes animaux sont souvent laissés en lieu sûr pendant que les parents cherchent à manger. L’animal adulte revient au bout de quelques heures. Si vous rencontrez un jeune animal, laissez-le, les parents reviendront. Si vous trouvez un jeune oiseau, ne le bougez pas. Selon toute probabilité, les parents continueront à lui donner à manger.

Dans les déserts (Death Valley, Zion...)
- Soleil et chaleur
Protégez-vous de l’intensité du soleil et des températures d’été atteignant 43 °C (110 °F). Protégez-vous la peau avec de la crème solaire haute protection. Portez des vêtements de couleur claire, un chapeau et des lunettes de soleil assurant une bonne protection contre les rayons ultraviolets. Evitez l’épuisement par la chaleur. Prévoyez vos efforts physiques le matin et le soir.
Le désert est sec. Emportez avec vous assez d’eau pour tous les membres de votre groupe. Buvez au moins 4 litres par personne chaque jour. La soif est le premier symptôme de déshydratation ; buvez avant d’avoir soif. Maux de tête et crampes musculaires sont des symptômes avancés de déshydratation. De l’eau est disponible aux centres d’accueil, aux campings, à Zion Lodge et au Temple de Sinawava. Ne buvez pas l’eau non traitée des rivières ou des sources.
- Crues soudaines
Tous les canyons étroits sont potentiellement dangereux. Les crues soudaines, souvent causées par des orages survenus à des kilomètres, présentent de réels dangers qui peuvent être mortels. Vous prenez un risque en entrant dans un canyon étroit. Lors d’une crue soudaine, le niveau de l’eau monte presque instantanément. Restez attentifs à ces signes annonciateurs d’éventuelles crues soudaines : changement d’aspect subit de l'eau, qui passe de claire à boueuse, niveau d’eau croissant ou courants plus violents, formation de nuages ou bruit de tonnerre. Si vous observez l’un de ces signes, cherchez à vous réfugier immédiatement sur une hauteur.
- Randonnées
Lors de vos randonnées, restez sur des sentiers existants et faites attention où vous placez les pieds, surtout sur les belvédères et près des à-pics. Restez toujours à l’écart des bords. Surveillez étroitement les enfants. Les personnes qui ne se sentent pas à l’aise en hauteur doivent faire demi-tour si elles atteignent une pente qui les inquiète. Le sable meuble et les cailloux rendent les pierres très glissantes. Attention aux bords lorsque vous utilisez appareils photos ou jumelles. Ne jetez ou ne faites jamais rouler des pierres. Des randonneurs peuvent se trouver en dessous de votre chemin.