Ski de randonnée : premières glisses !

Parce qu’ils offrent souvent des conditions d’enneigement favorables dès le mois de décembre, Piémont et Queyras sont des destinations idéales pour s’initier au ski de randonnée ou profiter de belles et longues descentes dès le début de saison.
Queyras

Alpes du Sud : bon ski et bonnes tables

“Les Alpes du Sud sont souvent enneigées par les retours d’est, ces perturbations très chargées en humidité qui remontent du golfe de Gênes et déposent une bonne quantité de neige sur les massifs en un seul coup ! Par ailleurs, elles bénéficient globalement d’un climat assez ensoleillé…” Ce n’est pas à Catherine Laborde, mais à Rémy, conseiller en voyage, que l’on doit ce premier point météo. Parti quelques jours au mois de décembre avec l’équipe des experts montagne Allibert Trekking pour “se mettre en jambes” dans le Piémont et le Queyras. “En début de saison, il est plus risqué de s’aventurer sur les zones glaciaires, du fait de la présence des crevasses. On s’oriente donc plus facilement vers les Alpes du Sud dès le mois de décembre, et vers celles du Nord ensuite, en général à partir de mars…” Par ailleurs, l’accueil dans les hébergements, le charme de ces régions, la facilité des accès et les belles grandes descentes en font un endroit très attrayant. “Du bon ski, des bonnes tables : c’est parfait !”

CÔTÉ PIÉMONT

Si vous optez pour le Piémont, c’est à la gare de Briançon ou d’Oulx (accessible en quatre heures et demie au départ de Paris) que l’on viendra vous chercher. Avant de vous installer dans une locanda, l’un de ces petits hôtels familiaux dont les Italiens ont le secret. A Cezana, entre autres, une mama chaleureuse bichonne les hôtes de La Ginestra. Pour la suite, la mise à disposition d’un minibus offre de la souplesse pour le choix des pentes. Et c’est dans ce décor au charme indéniable (le village préservé de Thures, ou les chapelles et petites habitations qui émaillent le paysage) que les pentes vous appellent. “Grâce aux remontées mécaniques de Montgenèvre, on commence par du ski hors-piste, avant de s’atteler à des montées dont les dénivelées augmentent très progressivement, en offrant surtout de longues descentes de plus de 1 000 mètres !  Ce sont des conditions idéales pour découvrir les techniques du ski de randonnée…” Et pour ceux qui possèdent une bonne maîtrise technique, “la région permet aussi de beaux parcours semi-itinérants, voire des raids parfaits, qui n’ont rien à envier aux Alpes du Nord !”.

Voir les séjours >>

CÔTÉ QUEYRAS

Là encore, les conditions sont optimales pour découvrir le ski de randonnée. A l’ouest du mont Viso, le parc du Queyras offre un terrain de jeu idéal et des conditions d’hébergement “sous influence italienne”. “Ici encore, on peut passer progressivement du ski hors-piste sur le domaine de Saint-Véran au ski de randonnée, avec un domaine qui alterne entre des zones totalement dépourvues d’arbres et des forêts de mélèzes assez aérées, plus faciles à pratiquer que les forêts serrées d’épicéas. Certains points de vue sont splendides, notamment depuis le pic du Fond de Peynin, auquel nous avons accédé lors d’une belle journée de ski, avec une descente de 1 500 mètres !” Philippe, responsable de  destination Alpes du Sud, explique qu’il concocte actuellement un parcours inédit : “J’ai testé des itinéraires moins connus avec les experts pour proposer la saison prochaine un beau circuit, sorte de “best of du Queyras”, assez technique, en étoile, à partir d’un bon hébergement… pour ceux qui auraient déjà tout fait !”
 

Voir les séjours >>