Bannière Guides par passion

5 instants de voyage au Pérou

Le Pérou, c’était son premier voyage lointain, une colonie de vacances, à 17 ans… “Je découvre alors le voyage au long court… ce qui me donne envie de continuer à voyager, et, pourquoi pas, d’en faire mon métier ?” A 20 ans, il retourne dans ce pays pour une mission de volontariat à Cuzco, d’où il explore la région. Aujourd’hui responsable des relations presse chez Allibert Trekking, Nicolas vous fait partager les temps forts de son voyage.
terrasse pisac perou

Top 5 Pérou

Instant nature

...

Mythique Panaméricaine, la plus longue route du monde

Je quitte le quartier de Miraflores, à Lima. Ce quartier moderne, huppé, contraste avec les collines de la ville et leurs bidonvilles. Ici, les boutiques, les bars, les restaurants se comptent par centaines. Une corniche surplombe les plages, un lieu parfait pour se promener et regarder les surfeurs affronter les vagues puissantes du Pacifique.
Je prends la route pour me rendre à Arequipa, qu’on appelle la “ville blanche”. Je roule sur la Panaméricaine… Cette route mythique longe la côte Pacifique depuis l’Amérique centrale jusqu’à Buenos Aires. Un rêve. Dès la sortie de la capitale, je me trouve sur cette grande route, dans un milieu désertique. Des cafés longent la route, des plages, des villages de pêcheurs… Des éleveurs aussi, qui bataillent pour que leurs troupeaux ne traversent pas cette large route. Me voilà comme sur un nuage, direction le Sud.

Instant randonnée

...

Machu Picchu, une page d’histoire

A quelques heures de route de la célèbre ville de Cuzco, dans la province d’Urubamba, l’ancienne cité inca est une des “merveilles du monde”… et l’étape incontournable d’un voyage au Pérou. Souvenez-vous de Tintin et le temple du Soleil

Pour se rendre au Machu Picchu, on quitte Cuzco soit par le train soit en véhicule. La ville se situe dans une sorte de cuvette, il faut donc se hisser sur les collines pour atteindre la vallée de l’Urubamba, le fleuve qui donne son nom à la province.
On traverse cette vallée verdoyante où les hautes montagnes se dessinent à l’arrière-plan. La ville d’Agua Calientes est le point de départ pour se rendre sur ce site classé Unesco.
Pour les trekkeurs avertis, le célèbre trek de l’Inca, un trek de quatre jours au départ de la ville d’Ollantaytambo, est un magnifique itinéraire qui vous emmène jusqu’à 4200 mètres d’altitude, entre sommets, forêts luxuriantes et sites archéologiques incas.

L’arrivée sur le site du Machu Picchu est magique ! La “cité perdue” est perchée sur un promontoire, enfouie dans la nature, entourée de hautes montagnes et dominée par le Hayna Picchu. A 2438 mètres d’altitude, les vestiges sont dans un bon état de conservation. On déambule dans les allées, au milieu des anciennes habitations. Le guide explique l’histoire du lieu, sa découverte, les rites qui y étaient pratiqués. Cette leçon d’histoire au milieu d’un voyage au Pérou est une pause, une parenthèse où le temps s’arrête et où l’on observe, on s’imprègne de cette civilisation inca, née au Pérou.

Instant culture

...

Arequipa, “derrière la montagne”

Au sud, la seconde ville du Pérou, Arequipa, est une vraie belle découverte au cours de mon voyage. La ville grouille de vie, tout en offrant une certaine sérénité. Car la nature n’est jamais très loin, les trois volcans qui dominent la ville, le Misti, le Chachani et le Pichu Pichu, rappellent que nous sommes dans la cordillère des Andes : étymologiquement, Arequipa signifie “derrière la montagne”.
Les ruelles sont agréables, des cafés ici ou là, des marchés aux couleurs par milliers et aux senteurs variées, avec des fruits à profusion…
Le couvent Santa Catalina, le plus grand couvent du monde, est un village dans la ville, une oasis aux murs ocre. Depuis ses ruelles, on aperçoit les cimes enneigées des volcans.
La cathédrale Notre-Dame trône sur la place d’Armes : près de 108 mètres, un bâtiment impressionnant dont l’intérieur est somptueux.
Arequipa est une étape indispensable sur cette route qui me conduit au lac Titicaca, plus au sud, à la frontière avec la Bolivie.

Instant nature

...

Site archéologique de Moray,  prouesse technique !

Il y a des lieux mythiques au Pérou, ceux dont on entend parler : le lac Titicaca, le Machu Picchu, Cuzco, les îles Balestas… Mais le Pérou regorgent de merveilles plus intimistes.
Ainsi les environs de Cuzco recèlent de nombreux sites à visiter : les salines de Maras, le village de Pisac et son marché, dans la vallée sacrée des Incas, la Rainbow Mountain, la “montagne arc-en-ciel”, le site archéologique de Sacsayhuaman situé sur les hauteurs de la ville…

Mais le site de Moray est surprenant, tant par son aspect que par l’origine de sa création. C’est un centre de recherche agricole qui date de l’époque des Incas. Chaque cercle et chaque étage correspondent à un microclimat, avec au total vingt microclimats. Un système ingénieux pour créer des espèces végétales et développer leur production en fonction du climat. Une visite scientifique et naturelle ! Un vrai coup de cœur lors de ce voyage au Pérou.

Instant culinaire

...

Papas, à table !

Au Pérou, la pomme de terre est une institution. Papa a la huancaína (sauce au fromage et piment jaune), papa rellena (farcie à la viande), tocosh (pomme de terre fermentée)… Des pommes de terre à tous les repas, mais pourquoi ? On la cultive partout, depuis les bords du Pacifique jusque dans les montagnes à plus de 4000 mètres d’altitude. Près de 3000 variétés sont cultivés dans les Andes. Des pommes de terre de toutes les tailles, formes et couleurs, des grosses, longues et rouges, des petites rabougries, à chair blanche, jaune…

Les goûts sont prononcés, et on arrive vraiment à sentir les différences. La gastronomie est donc riche de possibilités, et chaque pomme de terre fait l’objet d’une spécialité. Il n’y a plus qu’à choisir votre plat avec la papa !