Bannière Guides par passion

5 instants de voyage en Bretagne : côte d'armor et finistère

La Bretagne est incontestablement une terre de randonnée, singulière péninsule entre Manche et océan Atlantique marquée par la culture celtique. Magali, chargée de projets événementiels chez Allibert Trekking, en trace le chemin, le long d’un sentier côtier, le temps d’une fête ou l’instant d’une lumière…

TOP 5 BRETAGNE

 

Instant randonnée

...

Fenêtre sur le littoral breton

Le sentier des Douaniers (GR34), est certainement l’un des sentiers côtiers de grande randonnée les plus réputés de France et d’Europe. Lorsque je séjourne dans les Côtes d’Armor, j’installe mon camp de base à Trégastel. De là, j’aime partir en randonnée sur ce sentier qui borde l’Océan. Parfois à fleur de falaises, parfois les pieds dans le sable… Tantôt au soleil, tantôt sous une pluie battante… le charme opère à chaque instant.
Le sentier traverse également de magnifiques villages typiques. En Bretagne, la fleur la plus populaire est bien sûr l’hortensia, c’est même la reine des fleurs ! Cette plante aux grosses têtes fleuries habille magnifiquement les façades des maisons. Couleurs vives ou pastels, elle illumine les villages pour le plus grand bonheur des randonneurs. Du bleu foncé, du fuchsia, du blanc, du vert, du violet … Il y en a pour tous les goûts ! On trouve aussi les roses trémières qui grimpent le long des maisons, et les agapanthes, qui décorent joliment les parterres. Un vrai sentier botanique… Sans oublier ces énormes blocs de granit rose qui jonchent les plages !

sentier des douaniers

Instant culturel

...

Le fest-noz, un parfum d’antan

Le fest-noz est l’une des fêtes les plus célèbres de Bretagne ! Elle est d’ailleurs inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2012. Le fest-noz signifie “fête de nuit”, en opposition au fest-deiz, “fête de jour”. Au début du XXe siècle, toutes les occasions étaient bonnes pour danser et chanter, après une dure journée de travail dans les champs.
Aujourd’hui, les fest-noz sont organisés le plus souvent en extérieur l’été, idéalement sur parquet pour les danseurs,  au son des musiciens ou chanteurs. J’aime cette ambiance festive, quand je flâne dans les champs  en  regardant les danseuses bretonnes et en écoutant l’entraînante mélodie du biniou. S’attabler à une grande table en bois pour écouter les discussions des Bretons dans leur langue natale, déguster une galette au blé noir avec une bolée de cidre, jouer au jeu du palet ou du chamboule-tout… On retombe un peu en enfance…

Fest Noz

Instant magique

...

Bréhat : île aux fleurs, île aux couleurs

J’ai eu un vrai coup de cœur pour cette île de seulement 13,5 kilomètres. Depuis la pointe de l’Arcouest, Bréhat annonce déjà la couleur. Après dix minutes de traversée, c’est sur un minuscule archipel rythmé par les marées que l’on accoste. Ici, les contrastes lumineux sont particulièrement prononcés : de l’ocre, du vert, du bleu turquoise, du violet. Une vraie palette de couleurs. On trouve aussi sur l’île de nombreuses espèces exotiques rapportées par les marins bréhatins : passiflores, jasmins, palmiers, figuiers… et même agaves.
J’ai parcouru l’île plusieurs fois, parfois à pied, parfois à vélo. Pour quitter le port à l’arrivée, on déambule dans les ruelles étroites de Bréhat bordées de maisonnettes aux petits jardins clos. Puis la nature reprend ses droits. Du sud au nord, on arpente les sentiers qui longent les criques sauvages aux eaux turquoise, puis les chemins de pierre qui mènent  jusqu’au phare du Paon. Une bonne journée dépaysante où j’ai aimé flâner, seule ou en famille.

Brehat hortensia

Brehat agapanthe

Instant émotion

...

Bretagne immortalisée

C’est lors d’une randonnée sur le sentier des Douaniers, près de Ploumanac’h, que j’ai pris ce cliché. J’ai eu un  coup de foudre pour ce paysage, comme un tableau sublimant la nature bretonne… J’ai voulu l’immortaliser tout de suite !
Le temps était plutôt instable ce matin- là. Puis les ondées, quelques minutes plus tard, avaient laissé percer un rayon de soleil. A cet instant précis, le soleil s’est caché et de gros nuages sombres sont arrivés du large. Je me suis imaginée dans ce joli manoir le long de la côte, à attendre la tempête et à regarder les bateaux de pêcheurs qui rentraient précipitamment au port. Pourtant l’Océan n’était pas déchaîné, mais on sentait que le vent qui battait les herbes hautes allait monter en intensité dans quelques instants. Chaque fois que je regarde cette photo, je n’ai qu’une seule envie, retourner sur cette merveilleuse côte de Bretagne pour vivre une fois de plus ce moment suspendu…

Instant gourmand

...

Les croûtes à thé, un régal !

Croûtes à thé ? Sous ce drôle de nom se cache un délicieux gâteau de pâte sablée fourré avec une préparation aux amandes et saupoudré de sucre glace. Cette petite douceur de Bretagne puiserait ses origines dans les Côtes-d’Armor, plus précisément à Ploumanac’h, un endroit que j’aime particulièrement, avec ses incroyables rochers roses émergeant de l’Océan.
J’ai découvert ce gâteau par hasard, en revenant d’une balade un peu pluvieuse. J’ai voulu me mettre au chaud dans ce petit salon de thé à la décoration typique. Sur l’étal des pâtisseries, étaient présentées des viennoiseries traditionnelles, mais aussi des spécialités bretonnes, tels le kouign-amann, ce fameux gâteau à la cerise, le far breton, etc. Et puis j’ai vu ce joli petit gâteau sablé à la pâte toute verte que je ne connaissais pas du tout. Curieuse, mais surtout gourmande, j’ai voulu goûter : un délice !

Voici la recette :

Pour la pâte

• 250 g de farine
• 1 œuf
• 100 g de beurre
• 100 g de sucre

Pour la garniture

• 250 g d’amandes en poudre
• 125 g de sucre
• 3 blancs d’œuf
• 1 cuillère à café de thé matcha (ou quelques gouttes de colorant vert)

• sucre glace pour le décor

Préparation :

• Mettre dans un récipient la farine. Creusez une fontaine en mettant en son centre, oeuf, beurre fondu, sucre. Mélangez le tout à la main afin d'obtenir un pâte bien homogène. Laisser reposer la pâte le temps de préparer la garniture.

• Montez les blancs en neige. Mélangez au fouet dans un récipient la poudre d'amandes, le sucre et le colorant vert. Ajoutez délicatement les blancs d'oeufs pour obtenir une préparation assez ferme.

• Abaissez au rouleau la pâte de manière à former un rectangle de pâte. Garnissez avec la préparation aux amandes. Cuire environ 30 mn à  180°C.

• Laissez refroidir et découper en carrés. Saupoudrez de sucre glace.