Bannière Guides par passion

5 instants de voyage sur l’île d’El Hierro

Elles sont parties à quatre : Alicia, responsable de la destination, Heidi, chargée d’édition des roadbooks Allibert Trekking, Roxane et Camille, conseillères en voyage. Une semaine pour explorer Hierro la discrète, modèle de développement durable, ramener plein d’idées pour créer de nouveaux voyages et peaufiner leur expertise des îles canariennes.

Top 5 El Hierro - Canaries

Instant détente

Invitation à la baignade dans les piscines naturelles

Une petite avance sur l’heure du départ du bateau pour Tenerife. Que faire ? Nous en profitons pour découvrir les piscines naturelles aménagées vue mer et pique-niquer à La Caleta. Le lieu est idéal pour un moment de détente et un plongeon dans les eaux cristallines après une journée de randonnée. Car si El Hierro n’est pas la destination balnéaire par excellence, on y trouve de nombreuses piscines d’eau salée au bord de l’Océan. Pas très loin, on peut voir des gravures rupestres en caractères libyco-berbères, la langue des premiers habitants de l’île, les Bimbaches, qui venaient ici se baigner.

Instant gourmand

Le barraquito, le café canarien

Après avoir contemplé le coucher de soleil sur le port de Tenerife, direction El Hierro, où nous avons fait une découverte assez sucrée… Petite pause au pub, où le patron nous conseille de tester le barraquito. Nous n’avons pas été déçues : la boisson est passée comme un dessert !
Le barraquito — une succession de quatre couches, du lait concentré, de la liqueur épicée, un expresso et une mousse de lait légèrement saupoudrée de cannelle — est très populaire dans les îles canariennes. A goûter absolument !

Instant randonnée

Sur les anciens chemins de transhumance

Le sentier de Jinama commence le long des vignes, près de la Frontera, avant d’emprunter un ancien chemin muletier. Avant la construction de la route dans les années 60, il constituait l’accès principal à El Golfo. Le chemin est très praticable ­— sous la brume ce jour-là ­—  et monte de manière régulière à travers une forêt de lauriers jusqu’à un mirador, perché à 1230 mètres d’altitude, et l’ermitage de la Charité : de là-haut, le point de vue sur El Golfo et l’Océan est superbe !

Instant nature

Le genévrier couché, emblème d’El Hierro

El Sabinar est un des endroits les plus étonnants d’El Hierro, dans le sud-ouest. Il abrite une forêt de genévriers couchés centenaires, sabinas en espagnol, cet arbre emblématique qui figure même sur le drapeau de l’île ! Dans ce paysage étrange, ce sont des centaines d’arbres qui se sont noués, torsadés, courbés puis couchés au fil des siècles sous la force du vent de l’Atlantique dévalant la pente. Nous vous conseillons le détour pour admirer leur belle “grandeur allongée” — parfois 20 mètres de long, mais ne dépassant pas un mètre de haut !

picto faune

Instant faune

Un lézard géant unique au monde

On croyait l’espèce éteinte jusqu’à 1974, lorsqu’un berger découvre un spécimen de ce mystérieux lézard endémique, peu connu. Cette espèce, que l’on trouve au nord de l’île, dans la vallée d’El Golfo, au pied des falaises de Tibajate, peut atteindre 60 centimètres, mais la plupart de ces lézards mesurent 20 centimètres, leur couleur varie du gris foncé au brun avec des taches orange sur les côtés.
Nous avons tenté à plusieurs reprises de débusquer ce lézard, mais en vain ! Il est très difficile à observer. Alors c’est vers l’écomusée de Guinéa et le Centre des lézards géants d’El Hierro que nous nous sommes tournées, pour en apprendre plus sur ce mystérieux animal…