Bannière Guides par passion

Magie d'un safari en Afrique

Il est des lieux où la découverte du monde animal est une dimension essentielle du voyage. Certains confidentiels, comme la jungle du Népal ou les forêts du Panama. D'autres nourrissant l'imaginaire, ainsi la mythique Afrique, indissociable de la faune sauvage et des grands espaces naturels. Et ce n'est pas un hasard si en swahili, le mot safari signifie “bon voyage”...
Safari

Big five, seigneurs de la savane africaine

Au cœur de la grande savane, la faune sauvage continue son ballet millénaire, et comble les amoureux de nature. Les big five — éléphant, rhinocéros, lion, léopard, buffle — , mais aussi des girafes, élans, antilopes, des troupeaux de plusieurs centaines de gazelles, de gnous et de zèbres évoluent en liberté, composant un somptueux tableau, celui d’une Afrique mythique, sanctuaire d’une faune unique au monde.
La réserve de Masai-Mara au Kenya, le parc du Serengeti en Tanzanie, celui d’Etosha en Namibie, ou encore le Kruger en Afrique du Sud... dans ces lieux restés sauvages, les paysages de savane ondoyant à l’horizon sont ponctués çà et là d’arbres et de buissons, ombres bienveillantes sous un soleil de plomb.
A l’aube, lorsque la nature s’éveille, c’est alors le moment de surprendre les animaux dans le silence des grands espaces.

Bestiaire tropical d’Amérique centrale

Ecouter le concert des singes hurleurs ou le raffut du tatou, assister au débarquement nocturne des tortues de la Caraïbe, relever la trace du tapir et du jaguar...
Reliant le Mexique au Guatemala, cette étroite bande de terre entre mer des Caraïbes et océan Pacifique abrite l’une des faunes les plus variées du monde.
Panama, Costa Rica, Guatemala… Dans cette forêt tropicale si caractéristique de la région, les animaux arborent des couleurs très vives. Ainsi ces grenouilles rouge, jaune, bleu, vert,  ces oiseaux multicolores,  dont l’emblématique quetzal, oiseau mythique des Mayas, au plumage vert émeraude qui tranche sur un ventre rouge éclatant.
Les mammifères, les fourmiliers, les tapirs et les grands félins (jaguars, pumas, ocelots) demeurent plus discrets ; toutefois, on peut les voir dans les parcs du Corcovado ou du Darien.

Asie, aux sources du Livre de la jungle

C’est au Sri Lanka que naît la première réserve animalière du monde, sanctuaire de la vie sauvage créé au IIIe siècle avant J.-C. par le roi Devanampiya Tissa.
Avec ses nombreux parcs nationaux et zones protégées, Le Sri Lanka est l’un des pays d’Asie les plus intéressants pour l’observation des animaux. Véritable paradis terrestre où l’on trouve encore à l’état sauvage éléphants, buffles, singes, crocodiles,e serpents et une vingtaine d’espèces d’oiseaux endémiques.
En Inde, le parc national de Ranthambore, au Rajasthan, célèbre pour ses tigres majestueux, s'inscrit dans cette tradition de protection de la vie sauvage.
Et le Népal n’est pas en reste, avec le parc du Chitwan, qui abrite une multitude d’oiseaux multicolores, des tigres du Bengale, des rhinocéros d’Asie, des crocodiles, des singes...

Où observer la faune ?

A lire :