Avis des voyageurs Allibert Trekking en Russie
95% de nos clients satisfaits
sur 184 voyageurs ayant répondu à l'enquête de satisfaction
Maria Renata K. À propos de son voyage Aventure au Baïkal en hiver Photo de Maria Renata K.
Voyageuse
2 voyages avec Allibert Trekking
À propos de son voyage Aventure au Baïkal en hiver
Suite aux retours de nos voyageurs, nous avons décidé de repenser entièrement le circuit "Aventure au Baïkal en hiver".
Aussi, la distance de la traversée du lac Baïkal (J 5 et J 6) a été raccourcie, et s'effectue désormais entre Listvianka et le village de Thankoï, ce qui réduit la longueur de la traversée d'au moins 10 km. Les temps de marche ont ainsi été réduits à 6 à 7 h le 1er jour de la traversée (J 5) et à 5 h pour le second jour (J 6). De plus, nous avons amélioré la logistique et l'organisation du camp sur le lac, en incluant le transfert de bagages par aéroglisseur. Ainsi, les bagages des voyageurs, mais aussi l'ensemble du matériel nécessaire pour établir le camp seront transportés par aéroglisseur. Les participants tireront bien les pulkas (1 pour 2 personnes), mais celles-ci contiendront uniquement les affaires de la journée et le pique-nique. Le camp sera installé en amont par les logisticiens. Les duvets grand froid (température confort -15°C) sont prévus pour tous les participants pour les nuits en bivouac (que ce soit sur le lac, ou dans la taïga). Chaque tente est équipée d'un poêle à bois, alimenté constamment, assurant une température confortable pour le repas, ainsi que pour la nuit. Nous vous invitons à découvrir le diaporama de ce circuit, incluant les photos des campements sur glace.
L'hébergement du J 6, à la suite de la traversée, a également été modifié et s'effectue désormais dans un gîte confortable à Thankoï, à l'ambiance locale, situé dans la réserve naturelle Baïkalski. Un endroit parfait pour se reposer au chaud et être prêt pour la journée de découverte de la taïga. Ici (J 7), la remontée de rivière Snejnaïa se fait en raquettes à neige et le transport des bagages se fait par motoneige, compte tenu de la profondeur de la neige en forêt. Nous avons conservé la nuit en camp et le repas près du feu, une expérience inoubliable et authentique. Nous sommes convaincus que ces aménagements permettent de proposer la découverte de cette région unique au monde dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.
Maria Renata Kocurek - Responsable des voyages en Russie.
Estelle M. Peu satisfaite de son voyage Aventure au Baïkal en hiver Photo de Estelle M.
Grande voyageuse
22 voyages avec Allibert Trekking
Voir le profil
Peu satisfaite de son voyage Aventure au Baïkal en hiver
"Déçue pour la première fois par Allibert, je souhaitais mettre en garde les futurs participants sur quelques points.
- sur l'équipement : prenez vos sacs de couchage ! L'information sur la fiche technique ""température de confort - 15 à - 20 °C"" est erronée. Les sacs de couchage prêtés étaient d'une température de confort de -2, -8 ou au mieux -9° selon les sacs, inadmissible pour un séjour hivernal en Sibérie.

- prévoyez un niveau de marche supérieur à celui indiqué sur la fiche technique ; sur la traversée, marche de 9h à 19h le premier jour et de 9h à 21h le second, soit 30 puis 20 km. Les guides locaux ne sont pas parvenus à gérer l'effort. Leur charge a dû être répartie entre les participants du groupe et un membre du groupe a dû ouvrir la voie.Les guides ne maîtrisaient par les instruments de navigation, au bout d'une heure de marche le 2d jour de la traversée, retour au point de départ.

Les conditions minimales de sécurité n'étaient pas assurées sur ce séjour."
Michel M. Très satisfait de son voyage Aventure au Baïkal en hiver Photo de Michel M.
Grand voyageur
19 voyages avec Allibert Trekking
Voir le profil
Très satisfait de son voyage Aventure au Baïkal en hiver
1 / 6
1 / 8
1 / 11
1 / 22
Excellent voyage, bien équilibré dans le temps court du séjour, entre connaissance de la région et les 4 étapes de marche dans la nature.
Bonne appréhension hivernale de la Sibérie et de la mer Baïkal.
Lisa R. Satisfaite de son voyage Aventure au Baïkal en hiver
Voyageuse
1 voyage avec Allibert
Satisfaite de son voyage Aventure au Baïkal en hiver
Bonjour,
Couple de 35 ans de retour du Baïkal, voici nos impressions, ainsi chacun se fera sa propre idée. Nous avons des retours très positifs et d'autres un peu moins à vous faire partager. Mais dans l’ensemble, ce voyage était une vraie aventure humaine et physique, inoubliable et magique. Des paysages à couper le souffle,ce lac est d’une diversité incroyable : de la glace, de la neige, des fissures…
Nous commencerons par un « couac » qui a un peu terni notre semaine, pour finir sur de meilleures notes.
La traversée du lac, d’après notre programme c’était : 42 kms, 1 jour et demi de marche, avec la pulka contenant notre gros sac de voyage à tirer. Cela s’est réellement passé ainsi : 54 kms, 2 jours entiers de marche, sans pulka: suite à des discordances entre les différents programmes donnés à chacun au sein du groupe, et heureusement pour nous car : 9h30 de marche dans la neige le 1er jour, arrivée à la nuit tombée 19h30 au campement pas monté ( à la nuit tombée je précise que les températures chutent autour de -20°C et que nous étions tous exténués, frigorifiés car tout simplement pas prévu de marcher autant de temps). Evidemment l'eau nous a manqué. Bref couchés minuit après une journée pareille, malgré l’énergie de nos guides qui se sont démenés pour nous, Vitali, Nikita et évidemment Irina, qui nous a accompagnée toute la semaine; le moral des troupes était au plus bas et la confiance avec Allibert brisée. Le lendemain rebelote journée de 8h de marche, pas de visite du village de Vydrino, avec une arrivée à 18h.
Pour notre 1er voyage organisé, cela a été très frustrant de dépendre entièrement de quelqu’un ( je parle bien de Allibert) qui a commis des manquements avec des conséquences dangereuses ( nous sommes pourtant des habitués de randos en bivouac dans le froid et prévoyons toujours d'arriver bien avant la nuit, et surtout nous sommes restés peut-être presque 1h à -20°C dans l'attente de la mise en place du campement...) en n'ayant aucune marge de manœuvre pour agir. Je rappelle quand même que nous avons payé cher pour justement ne pas avoir à nous préoccuper de la logistique pour une fois et profiter à 100%.
Heureusement qu’Allibert a bien pris note de nos remarques et que la dernière randonnée en skis s’est réellement déroulée comme sur le papier et que nous tous pu profiter de la belle nuit étoilée près du feu avant de rentrer en France.
Nous avons passé une semaine extraordinaire quand même, nous qui rêvions de découvrir le Baikal et la Sibérie, chose promise chose dûe : les repas traditionnels, le borsch cuit au feu de bois dans la neige, les banias russes, le baikal sous toutes ses formes, un petit voyage/repas à bord du mythique transsibérien etc…. tout y était et notre curiosité aura été comblée. Dépaysement culturel et géographique garanti. Et grand avantage du voyage de groupe avec une guide russe : nous avons rencontré des personnalités atypiques et attachantes, que ce soit au sein de notre groupe ou lors de nos aventures.
Bien à vous,