Bannière Guides par passion

Aurores boréales, la magie du monde polaire

Sur la liste de tout voyageur s’aventurant dans les régions polaires, les aurores boréales fascinent les hommes depuis la nuit des temps, inspirant de nombreux mythes et légendes chez les peuples du Nord. Appelée “aube du Nord” au XVIIe siècle, l’aurora borealis de Galilée fait référence à la déesse romaine de l’aube, Aurora, et à l’Arctique, borealis.

Du phénomène physique…

Phénomène purement physique, ces lumières, vertes, rouges, violettes, plus rarement bleues, sont émises par certains gaz composant l’atmosphère, qui, lorsqu’ils reçoivent un grand nombre de particules solaires, se mettent à briller.
Arcs, sphères, voiles brillants, couronnes mouvantes, rideaux aux rayons longs et larges… diffuses ou concentrées, lentes à très rapides, dansantes, glissantes, statiques… les aurores boréales sont toutes différentes. Invisibles à l’œil nu lorsqu’elles sont de faible intensité, elles illuminent le ciel et les paysages lorsqu’elles sont très puissantes…

… aux légendes populaires

Ce féerique ballet de lumières polychromes fait l’objet de nombreuses légendes. L’une d’elles raconte que les aurores boréales seraient provoquées par un renard céleste courant sur les cimes enneigées, dont la course est source de jaillissements lumineux sur son passage. Une autre qu’elles représenteraient le souffle des baleines de l’Arctique ou les âmes des morts…
Mais ce phénomène météorologique est aussi de bon augure : on dit que l’enfant né sous les aurores boréales est particulièrement béni des cieux et qu’une vie heureuse lui est assurée.

Aurore boréale chalet neige Finlande

Où et quand voir des aurores boréales en Europe ?

C’est dans les régions polaires, dans un rayon de 2 500 kilomètres autour du pôle Nord (que l’on appelle la zone aurorale ou l’ovale auroral), et plus particulièrement en Laponie, que s’exprime cet étonnant phénomène naturel.
Pour mettre toutes les chances de son côté, la période privilégiée pour observer les aurores boréales est le plein hiver, de décembre à février. Les nuits sont alors plus longues, plus sombres, et l’on peut, entre 20 heures et une heure du matin, voir apparaître ces étranges lumières qui illuminent le ciel… en s’armant de patience.

Aurore boréale Finlande

— En Norvège, les aurores boréales se manifestent surtout en Laponie, où les conditions sont idéales, dans le Troms og Finnmark, autour de Tromsø, capitale arctique du pays, à Alta, “la ville des aurores boréales”, ou encore dans les îles Lofoten, lorsqu’elles drapent les montagnes et se reflètent dans les eaux des fjords. L’archipel du Svalbard est également un camp de base idéal pour observer les aurores boréales.

— L’Islande est un autre pays où s’exprime ces lumières du Nord. Ainsi le lagon de glace du Jökulsárlón et ses icebergs bleu et blanc dont les eaux se teintent de vert et de violet par la magie d’une aurore boréale, la péninsule de Snaefellsnes, lorsque volcans, glaciers, cascades et plages se parent de couleurs fantastiques. Ou encore le flamboiement du lac Mývatn sous le tourbillon de ces lumières célestes.

— En Finlande, la Laponie, au cœur du Grand Nord, se prête idéalement à l’observation des aurores boréales : dans l’immensité blanche à perte de vue, voir soudain surgir une aurore boréale se reflétant sur la neige, illuminant le paysage d’un halo vert vif, est une expérience magique ! À Rovaniemi, si les conditions sont réunies, l’arboretum de l’Arktikum et la colline d’Ounasvaara sont deux spots de choix pour observer les aurores boréales.

— En Suède, la région de Laponie, comme c’est le cas en Norvège et en Finlande, est l’endroit où ces faisceaux lumineux sont le plus visible. Le parc national d’Abisko, près de Kiruna, au nord du cercle polaire, est un des endroits du monde les plus célèbres pour admirer le spectacle boréal. Dans ces montagnes, un centre d’observation leur est dédié : Aurora Sky Station. Autre lieu idoine : l’archipel de Luleå, en mer Baltique.

Aurore boréale Islande